Tesla a le feu vert pour produire en Chine - Actualités

Nouvelles

Tesla a le feu vert pour produire en Chine

L’usine est déjà construite, mais Tesla n’avait toujours pas l’autorisation d’y construire des véhicules.

Luc-Olivier Chamberland

21 octobre 2019

Tesla

Le constructeur californien peut enfin assembler des véhicules en Chine. On espère une production de 1 000 Model 3 par semaine d’ici la fin de l’année.

Après le Nevada et New York, c’est au tour de la Chine de recevoir une Gigafactory Tesla, la troisième du nom. Alors qu’il ignorait s’il aurait le droit d’assembler ses voitures sans un partenaire local, le constructeur américain a simplement assumé la construction de l’immeuble. Et il a finalement reçu toutes les autorisations nécessaires des législateurs du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information jeudi dernier.

Tesla obtient un traitement très inhabituel de la part du gouvernement chinois. Il est le seul fabricant automobile à ne pas être contraint d’avoir un partenaire local pour construire des voitures en Chine. Tous les autres constructeurs sont tenus d’avoir un partenaire chinois dans l’équation. À titre d’exemple, Mercedes-Benz travaille entre autres avec BAIC, alors que BMW est avec Brillance. Jusqu’à maintenant, il s’agissait d’une condition sine qua non pour les entreprises occidentales souhaitant s’implanter dans ce marché. Pourquoi un passe-droit pour Tesla? Autre fait qui souligne la forte volonté de la Chine d’avoir le constructeur de VÉ sur son territoire : il obtient une exemption de taxes de l’ordre de 10 %. On ne sait toutefois pas si ce rabais est ponctuel ou permanent.

À LIRE AUSSI :
Tesla dévoilera sa camionnette électrique le mois prochain

La logique de l’assemblage en Chine est la même pour tout le monde : les coûts de fabrication et de transport sont nettement plus limités, mais surtout, on se sauve d’une taxation sur l’importation. Toutefois, avec l’administration étasunienne actuelle et sa guerre commerciale avec la Chine, l’incertitude planait sur les ventes de Tesla dans cette région du globe.

À LIRE AUSSI :
Dites bonjour à la Polestar 2

Quoi qu’il en soit, l’usine de Lingang, au coût de 2 milliards US, est sur le point d’être complétée. De ce fait, Tesla pourra débuter l’assemblage de la Model 3 à sa convenance puisqu’il a tous les papiers en mains. D’ici la fin de l’année 2019, l’entreprise d’Elon Musk estime pouvoir fabriquer jusqu’à 1 000 Model 3 par semaine. Dans le cadre de la première phase, l’usine pourrait construire jusqu’à 250 000 exemplaires de la populaire compacte électrique, annuellement. Une deuxième partie est déjà prévue pour l’intégration du VUS Model Y sur la chaîne d’assemblage. À ce moment, la production atteindra 500 000 véhicules par année. Et bien sûr, une telle production vise aussi le marché chinois, particulièrement friand des voitures électriques.

À LIRE AUSSI : Voici enfin la Tesla Model Y 2020

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
L’essai éclair d’une Tesla Model 3 à l’émission RPM!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, VUS électrique, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer