Tesla à la chasse pour une troisième Gigafactory aux États-Unis - Actualités

Nouvelles

Tesla à la chasse pour une troisième Gigafactory aux États-Unis

Avec l’arrivée prévue en 2021 du Tesla Cybertruck, Elon Musk est officiellement à la chasse d’un futur site d’assemblage. Il vise le centre des États-Unis.

Tesla

Fier de la construction de sa millionième voiture cette semaine, Elon Musk est loin d’en avoir terminé avec son expansion. Pour accueillir le Cybertruck, il cherche un nouveau site pour la Gigafactory 5.

Il y a actuellement plus de 500 000 commandes pour le Tesla Cybertruck. Sa popularité, malgré son design singulier, est bien réelle. Pour répondre à la demande, Tesla doit donc trouver un nouveau site afin d’assurer la production de cette camionnette. Pour l’instant, l’usine de Fremont fonctionne presque à pleine capacité, celle de la Chine commence à peine et n’assemble que des 3 et Y alors que celle prévue pour Berlin fera de même. Ces sites n’ont pas de place pour l’étrange camionnette.

Pour répondre aux besoins du Cybertruck, mais aussi d’augmenter la production du Model Y aux États-Unis, Musk a annoncé mercredi sur son compte Twitter être à la recherche d’un nouveau site pour la construction de sa Gigafactory numéro 5. Pour l’instant, il soutient vouloir s’installer en zone centrale des États-Unis. Cela laisse le choix à plusieurs possibilités. Parmi ses avenues deux semblent se distinguer pour plusieurs raisons. Le Texas pour son amour inconditionnel des camionnettes, mais aussi le fait que GM et Toyota y assemblent des « pickups ». Il s’agit d’un endroit qui offre une certaine proximité avec la maison-mère en Californie. L’autre option serait le Tennessee où, là encore, plusieurs constructeurs automobiles sont bien présents. En toute logique, même si le Cybertruck n’a absolument rien en commun avec ce qui y est présentement produit, la chaine d’approvisionnement est bien établie. Cela pourrait faciliter et réduire les couts de transports de marchandises.

 

 

Selon la sérieuse publication Bloomberg, le Texas a clairement une longueur d’avance. Il y a une collection d’autres facteurs qui entrent en ligne de compte avant la sélection finale :

- les incitations fiscales locales;

- les couts de la logistique;

- l’accessibilité à une main-d’œuvre qualifiée;

- la qualité de vie environnante;

- et bien sûr, l’épineuse question de la syndicalisation avec l’UAW (United Auto Workers).

Elon Musk n’a pas encore confirmé une date quant à l’annonce de son choix pour cette nouvelle Gigafactory 5. Une chose est certaine, il devra prendre une décision assez rapidement s’il veut avoir le temps de préparer ses installations avant la mise en marché du Cybertruck qui est techniquement prévue pour 2021.  

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Présentation du Tesla Cybertruck avec Elon Musk

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique, Camionnette électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer