Subaru dévoile son plan jusqu'en 2025 - Actualités

Nouvelles

Subaru dévoile son plan jusqu'en 2025

Le constructeur reconnu pour ses mécaniques à plat et son rouage intégral a dévoilé les grandes lignes de son plan commercial jusqu'en 2025.

Vincent Aubé

11 juillet 2018

Il n’est pas rare qu’un constructeur établisse ses objectifs à court, moyen ou même long terme. Subaru vient de dévoiler son plan d’affaires jusqu’en 2025. Baptisé STEP (pour Speed, Trust, Engadgement and Peace), ce dernier vise bien évidemment à redorer le blason de la division nipponne qui, rappelons-le, a avoué la manipulation des cotes de consommation et d’émissions sur ses véhicules pour une période d’au moins 5 ans (entre 2012 et 2017) au printemps.

À LIRE AUSSI : Est-ce qu’un rouage intégral est aussi efficace qu'un quatre roues motrices?

Le nouveau président, Tomomi Nakamura, a procédé à cette annonce plus tôt cette semaine, le plan visant aussi à intégrer une nouvelle culture d’entreprise afin que Subaru devienne une compagnie qui fait les bonnes choses, de la bonne manière.

Un autre but de ce plan STEP est de relever le niveau du contrôle de la qualité à l’interne afin de donner aux propriétaires de véhicules Subaru une plus grande tranquillité d’esprit.

Le constructeur veut également réduire considérablement le nombre de morts reliés aux accidents automobiles d’ici 2030. Il faut donc s’attendre à une offre élargie du système EyeSight dans plus de modèles d’ici les prochaines campagnes, et peut-être même à des améliorations à ce dispositif.

Mais, puisqu’il s’agit d’un plan à long terme, Subaru a aussi parlé des modèles à venir, sans entrer dans les détails. Déjà, on sait qu’un « VUS stratégique global » va se pointer le bout du nez en 2024. En d’autres termes, cet utilitaire sera élaboré pour répondre aux besoins de tous les marchés à travers le monde.

Le document du constructeur parle également d’un véhicule électrique global pour 2022 et d’un véhicule hybride rechargeable d’ici 2023. On sait déjà que plus tard cette année, le Crosstrek PHEV va devenir le premier véhicule rechargeable de l’histoire de la marque.

De plus, il est question d’une nouvelle mécanique boxer turbocompressée à cylindrée réduite, celle-ci étant attendue pour 2021. Le constructeur veut aussi poursuivre sa stratégie entourant la division STi, une bonne nouvelle pour ceux qui croyaient que l’aspect plaisir de conduire allait disparaître du paysage de la marque. Quant à la technologie de conduite autonome, la marque a l’intention d’intensifier ses efforts à ce niveau également.

Et, sans surprise, Subaru veut multiplier le nombre de véhicules utilitaires au cours de cette période. Les Crosstrek, Forester, Outback et Ascent seront donc rejoints par d’autres modèles, voire d’autres variantes de ces modèles existants.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer