Style plus affiné et nouvelles technos pour la BMW Série 5 2021 - Actualités

Nouvelles

Style plus affiné et nouvelles technos pour la BMW Série 5 2021

Cette semaine, l’actualité automobile tourne autour des rafraîchissements, et c’est maintenant au tour de la BMW Série 5 2021 d’y passer.

BMW

Référence ultime dans le monde des berlines intermédiaires de luxe, la BMW Série 5 2021 subit un rafraîchissement pour garder la tête du segment.

Chez nous depuis déjà 4 ans, la BMW Série 5 de l’actuelle génération est mûre pour une petite mise à jour. On découvre ainsi les améliorations stylistiques et techniques de la Série 5 pour l’année modèle 2021. L’attente ne sera d’ailleurs pas très longue puisqu’elle arrivera au cours de l’été. Nous la verrons donc circuler sur nos routes au cours des prochaines semaines.

Un style plus affirmé

Au premier coup d’œil, nous réalisons qu’il ne s’agit pas d’une refonte complète, mais bien plutôt d’une évolution de la G30, le nom de code de la septième génération de la Série 5. À l’avant, elle s’inspire de la Série 3 avec des projecteurs à diodes électroluminescentes (DEL) dont la forme s’amincit. Il en va de même pour la configuration de la grille de calandre. BMW a eu l’excellente idée de ne pas lui donner la même gigantesque grille qu’on a vue sur la Série 7 et le X7. Tout le bouclier change aussi et évolue en fonction de la version choisie.

 

Nous devons également noter qu’il existe plusieurs présentations différentes et d’autres en option, comme l’ensemble d’apparat M Sport. Dans le cas de ce dernier, le véhicule reçoit des pare-chocs uniques, des prises d’air plus grosses de même qu’un becquet et un diffuseur plus performants. Bien évidemment, les accents de fibre de carbone sont à l’honneur.

Plus subtil à l’intérieur

Dans l’habitacle, nous ne parlons que de menus ajustements ici et là. Bien que ce soit généralement mineur, l’expérience de possession sera plus agréable. Nous avons noté que toutes les versions de la BMW Série 5 pourront recevoir le système multimédia iDrive de septième génération. Ses diverses fonctions seront commandées par l’entremise d’un écran tactile de 12,3 pouces compatible avec Apple CarPlay et Android Auto.

Des moteurs à la fine pointe

La Série 5, véritable fer de lance de la marque, se voit attribuer une vaste collection de motorisations à la fine pointe de la technologie. En entrée de gamme, la 530i voit les ingénieurs reconduire le quatre-cylindres de 2 litres turbocompressé dont la puissance fait 248 chevaux, et le couple, 258 livres-pieds. Toujours dans la gamme 530, on offre également une version hybride rechargeable qui développe une puissance combinée de 288 chevaux et produit un couple de 310 livres-pieds. Son autonomie électrique varie entre 55 et 58 kilomètres. 

Pour les versions à moteur à 6 cylindres en ligne, il y a un peu plus d’action. BMW intègre un système d’assistance électrique générateur-démarreur à 48 volts aux multiples promesses. L’entreprise suggère de meilleures performances et une consommation de carburant plus faible. On va plus loin avec la récupération de l’énergie cinétique qui sera emmagasinée au freinage et qui pourra servir notamment à l’alimentation électrique des lumières, de la direction, de la climatisation, des sièges chauffants, des vitres électriques et, même, de la chaîne audio. La puissance et le couple demeurent toutefois les mêmes à 335 chevaux et à 332 livres-pieds, respectivement.

Dans le cas de la version à moteur V8 de 4,4 litres, elle jouit des dernières améliorations que nous avons découvertes dans d’autres produits de la famille BMW. La puissance passe de 455 à 523 chevaux, et le couple, de 480 à 553 livres-pieds. Il s’agit d’un gain significatif qui permet à la M550i de boucler le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes seulement. Enfin, pour ce qui est de la M5, il faudra attendre encore quelque temps avant son dévoilement.

Tags associés: Véhicules hybrides rechargeables, Bornes de recharge, Circuit électrique, PHEV, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer