Sécurité des occupants arrière : dispositifs de série d’ici 2025 - Actualités

Nouvelles

Sécurité des occupants arrière : dispositifs de série d’ici 2025

Une alliance de plusieurs constructeurs étudie la possibilité d’intégrer cette technologie dans tous les véhicules d’ici 2025.

Samuel Lessard

5 septembre 2019

GMC

Certains constructeurs automobiles ont déjà commencé à intégrer un rappel qui invite le conducteur, au moment où il s’apprête à quitter le véhicule, à vérifier la banquette arrière pour s’assurer qu’il n’oublie rien (et surtout personne). Or, cette technologie s’étendra à pratiquement tous les modèles d’ici 2025, comme en témoigne l’entente récemment ratifiée par deux regroupements de constructeurs automobiles.

L’Alliance des constructeurs automobiles et l’Association des constructeurs mondiaux de l’automobile se sont penchés sur le sujet et en sont venus à une entente regroupant une majorité de constructeurs automobiles. En effet, à elles deux, ces associations chapeautent une panoplie de fabricants qui vendent la quasi-totalité des véhicules en sol américain. Parmi ceux-ci, notons Fiat Chrysler Automobiles, Honda, BMW, Ford, GM, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia, Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan, Porsche, Subaru, Toyota, Volkswagen et Volvo.

À LIRE AUSSI : Détection de passagers arrière : Hyundai passe à l’offensive

Chaque constructeur serait libre d’intégrer le dispositif à sa guise, qui devrait au moins comprendre un message apparaissant au tableau de bord et une tonalité émise une fois le contact coupé. Ceci permet de rappeler au conducteur de jeter un œil sur la banquette pour éviter qu’un enfant, ou encore un animal domestique, soit malencontreusement laissé à l’intérieur. Les constructeurs automobiles pourront proposer une technologie plus sophistiquée, à leur convenance.

L’accord signé toucherait virtuellement tous les de véhicules vendus, de tous les types, y compris les voitures, les camions et les VUS. La technologie serait mise en place progressivement, culminant en 2025 où tous les véhicules devront s’y conformer. À partir de cette année, pratiquement tous les véhicules munis de sièges arrière en seront équipés.

Même si l’oubli d’un enfant à bord d’une voiture peut sembler absurde, les statistiques montrent que la situation est bien réelle et plutôt fréquente. Selon l’étude faite par ces deux groupes, environ 800 enfants sont morts d’excès de chaleur depuis 1998 aux États-Unis, la majorité après avoir été laissés à l’intérieur d’une automobile.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Des rappels de sécurité précieux pour la rentrée!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer