Que préparent Koenigsegg et Polestar? - Actualités

Nouvelles

Que préparent Koenigsegg et Polestar?

Les deux fabricants d’automobiles suédois, Koenigsegg et Polestar, se lanceront dans une aventure conjointe qui pourrait être excitante, sinon électrisante.

L’annonce mystérieuse faite par Koenigsegg et Polestar sur Instagram à l’effet qu’« il se passe quelque chose d’intéressant sur la côte ouest de la Suède » a piqué la curiosité des divers médias de l’automobile partout sur la planète. 

« Quelque chose d’excitant s’en vient » Quelque chose d’intéressant arrive sur la côte ouest de la Suède » « Restez à l’affût ». Voilà l’essentiel du message publié par Koenigsegg et Polestar ! Juste assez pour nous mettre en appétit quant à la naissance d’un partenariat entre les deux constructeurs suédois. De toute évidence, Koenigsegg et Polestar préparent quelque chose d’inattendu. C’était la première fois que l’on voyait le mot-clic #KoenigseggXPolestar, mais certainement pas la dernière.

Ces mystérieux commentaires suggestifs étaient accompagnés de deux photos regroupant les dernières nouveautés des constructeurs : la Koenigsegg Gemera 2021 et le concept Polestar Precept. Une association entre les deux constructeurs pourrait sembler étrange, mais, si l’on tient compte du fait qu’il y a électrification constante des modèles Koenigsegg, on peut comprendre l’intérêt de Christian von Koenigsegg de trouver un partenaire pour l’élaboration d’un véhicule, cette fois, électrique à 100 %.

 

 

De plus, bien que Koenigsegg n’ait fabriqué que des bolides à plusieurs millions de dollars pièce, il a déjà affirmé vouloir démocratiser un peu plus sa gamme. Quelle direction prendra cette démocratisation ? Personne ne le sait, mais la récupération de la technologie de Polestar prend tout son sens. En travaillant de près avec Polestar, qui est elle-même soutenue par le groupe chinois Geely, les coûts de développement seraient clairement à la baisse.

Koenigsegg maîtrise déjà très bien la notion d’électrification dans la mesure où les Regera, Jesko et Gemera ont toutes une forme d’électrification à la fine pointe de la technologie. Dans le cas de la Gemera, le petit moteur à 3 cylindres de 2,0 litres est accompagné de trois moteurs électriques et d’une batterie de 15 kilowattheures. Au total, on obtient une véritable orgie de puissance avec plus de 1 700 chevaux. Tout cela sans compter le couple de 2 581 livres-pieds répartis entre les quatre roues.

Il est certain que l’hybridation rechargeable est une étape, mais l’électrification pure en est une autre. Bien que nous devions encore mettre la main sur les produits Polestar pour en faire l’essai et valider le rendement, suivant la fin de la production de la Polestar 1, nous ne ferons que de l’électrique.  

Il y a donc quelque chose d’excitant qui se trame en ce moment en Suède. Nous resterons à l’affût pour voir ce qui naîtra de cet étonnant partenariat.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Les bolides du Salon de Genève

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables, Voitures électriques, Auto électrique, Berline électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Circuit électrique, Batteries, PHEV, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer