Prix d’aubaine pour la Toyota Supra de « Fast and Furious » à 550 000 $ - Actualités

Nouvelles

Prix d’aubaine pour la Toyota Supra de « Fast and Furious » à 550 000 $

La Toyota Supra 1994 de « Rapides et Dangereux » se vend 550 000 $, un nouveau record pour une Toyota Supra, mais étonnamment abordable considérant son histoire.

Après des années d’interrogation, on sait enfin combien vaut la mythique Toyota Supra 1994 conduite par feu Paul Walker dans la série « Rapides et Dangereux » : pas plus de 550 000 $. 

S’il y a bien une voiture qui a attiré l’attention des amateurs de courses de rues et de sportives japonaises, c’est la Toyota Supra qui a tenu la vedette dans les deux premiers films de la série « Rapides et Dangereux ». C’est d’ailleurs en grande partie grâce à ce film que la valeur de certaines voitures japonaises a commencé à grimper depuis quelques années.

Toyota Supra (A80) 1994

C’est ce dimanche, le 20 juin que l’encanteur Barrett-Jackson a passé la voiture sous le marteau à Las Vegas. Plusieurs s’attendaient à ce que cette Supra conduite par feu Paul Walker passe le cap du million de dollars. Contre toute attente, il semble bien que les amateurs de « Rapides et dangereux » soient plus enclins à dépenser en modifications sur leur voiture que sur une pièce de collection. Cette unique Toyota Supra 1994 s’est vendue seulement 550 000 $. Par conséquent, il s’agit là de la Supra la plus évaluée du monde.


 

Toyota Supra (A80) 1994

Il s’agit certainement d’un montant significatif, mais, considérant son histoire, c’est peu. Après tout, cette Supra vient avec deux éléments qui font habituellement prendre énormément de valeur à un véhicule : elle a tenu la vedette dans des films mythiques, et, tristement, son principal conducteur est décédé.

Toyota Supra (A80) 1994

Cette Supra a initialement été conçue par le préparateur The Shark Shop en Californie pour les besoins du film. Reconnaissable entre toutes, elle adopte l’orange « gladiateur nucléaire » et des décalques conçus par Troy Lee Design. Comme c’était la mode au début des années 2000, on retrouve des pare-chocs plus agressifs et, surtout, un aileron APR de taille inutilement imposante. Pour ce qui est des jantes, on reconnaît les Racing Hart M5 de 19 pouces. 

Moteur 2JZ-GTE de la Toyota Supra (A80) 1994

Sous le capot, cette Supra demeure presque d’origine, un fait rare. Le moteur est le 6-cylindres en ligne 2JZ-GTE de 3,0 litres soutenus par deux turbocompresseurs. Bon pour une puissance de 320 chevaux et un couple de 315 livres-pieds, il est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 4 rapports seulement et non pas à une boîte manuelle comme le suggère le film. 

Moteur 2JZ-GTE de la Toyota Supra (A80) 1994

Le nom de l’acheteur n’est pas connu, mais on se permet d’espérer que ce soit un musée comme le Peterson de Los Angeles qui se soit porté acquéreur. Il possède déjà une imposante collection de voitures de films, et cet ajout saura certainement attirer les foules et les passionnés de la franchise « Rapides et Dangereux ». 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer