Nio : remplacer la batterie d’un véhicule électrique au lieu de la recharger ? - Actualités

Nouvelles

Nio : remplacer la batterie d’un véhicule électrique au lieu de la recharger ?

Le modèle d’affaires de Nio propose de vendre une voiture électrique sans batterie.

25 août 2020

Nio

Même si les batteries de véhicules électriques sont de plus en plus performantes, et si les infrastructures de recharge sont nettement plus abondantes, le délai d’attente pour la recharge demeure problématique pour plusieurs. Un grand nombre de consommateurs préfèrent la voiture à moteur thermique pour sa commodité. Nio, un constructeur chinois de véhicules électriques, croit avoir la solution à ce problème.

Nio croit que, pour démocratiser la voiture électrique, on doit la dissocier de sa batterie. En effet, le slogan « batteries non incluses » pourrait même un jour s’appliquer à l’automobile.

L’un des éléments qui font du véhicule électrique un produit coûteux à développer, c’est le prix des batteries que les constructeurs d’automobiles doivent eux-mêmes absorber avant même de commercialiser le véhicule. C’est ce qui explique le prix élevé de ces véhicules et les taux d’intérêt souvent trop élevés.

En d’autres mots, la voiture électrique comme on la connait n’est pas profitable pour les grands constructeurs d’automobiles. Même Tesla, qui produit elle-même ses propres batteries, a mis près de 10 ans avant d’enregistrer des profits qui demeurent toutefois encore trop maigres pour soutenir les besoins de l’entreprise.

 



Mais que se passerait-il donc si l’on dissociait la batterie de la voiture électrique ? Les constructeurs se débarrassaient donc de ce fardeau financier, ce qui leur permettrait à la fois d’augmenter leur marge de profits et de réduire le prix du véhicule, tout en offrant aux consommateurs des taux d’intérêt clairement plus agressifs.

C’est ce que Nio fait en Chine depuis quelques années. Elle offre à ses clients la possibilité de s’abonner mensuellement à un fournisseur de batteries tiers. Ainsi, le consommateur peut choisir la capacité de sa batterie et en effectuer le remplacement comme bon lui semble. Des centres mis sur pied par le constructeur s’occupent du remplacement puis de transiger avec les fournisseurs pour la recharge et la remise en état.

Nio assure que les centres de remplacement de batteries ne mettent que quatre minutes à faire le travail, soit sensiblement le même temps que de faire le plein du réservoir de carburant d’une voiture à moteur thermique. Au coût de 142 $ par mois pour une batterie de 70 kilowattheures, le consommateur a droit à six remplacements par mois.

Mais si, par exemple, un consommateur veut se procurer cette même batterie, mais sans l’option de pouvoir la remplacer durant le mois, le coût tombe à seulement 12 $ par mois. De cette manière, les consommateurs peuvent en tout temps explorer de nouveaux types de batteries et augmenter les performances de leur véhicule à leur guise.

Au mois de juin 2020, Nio avait effectué pas moins de 500 000 remplacements de batteries sur le territoire chinois. Le constructeur a adopté cette façon de procéder en 2014.

Nio certifie que ce processus est très payant pour les consommateurs qui se voient économiser, en moyenne, jusqu’à 10 000 $ sur le prix final de leur véhicule électrique.

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer