MINI prépare-t-elle une John Cooper Works GP électrique? - Actualités

Nouvelles

MINI prépare-t-elle une John Cooper Works GP électrique?

Peu de temps après la commercialisation de la MINI John Cooper Works GP à essence, voici qu’un prototype électrique vient d’être aperçu.

2 décembre 2020

MINI

MINI ne s’en cache pas : son avenir est électrique. Et avec des véhicules comme la Cooper SE, la sous-division de BMW nous a prouvé qu’une MINI peut demeurer amusante et performante malgré l’absence d’un moteur thermique. Le constructeur proposerait donc une réelle variante de haute performance, la John Cooper Works GP électrique. Elle aurait d’ailleurs été aperçue dans sa version prototype sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne.

Nous n’avons pas beaucoup d’information sur cette mystérieuse sportive compacte électrique, si ce n’est une courte vidéo du modèle prototype qui semble rouler sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne. MINI en a également profité pour publier un communiqué de presse dans lequel elle parle d’une nouvelle ère pour ses modèles de performance, sans toutefois aller dans le détail.

Bien qu’on l’ait camouflé, il semble bien que le prototype soit en effet une GP en raison de son énorme aileron, de ses extensions d’ailes et de ses gros étriers de freins. Ceux-ci sont toutefois peints en jaune (au lieu de rouge), une couleur qui représente les véhicules électriques de MINI.

 

 

Ce prototype soulève cependant des questions. Rappelons que la John Cooper Works GP a toujours été un modèle à production très limitée. D’ailleurs, 3 000 exemplaires du modèle à essence actuel seront assemblés, et seulement 59 d’entre eux sont destinés au marché canadien. C’est cette rareté qui permet aux Cooper GP de première et de deuxième génération de prendre de la valeur sur le marché de l’occasion. Si MINI intégrait une GP électrique à sa gamme, serait-elle aussi produite en quantité limitée?

Étant donné que MINI n’a toujours rien révélé sur la motorisation de ce prototype, on ne sait pas encore si le constructeur prévoit le commercialiser. Il pourrait tout simplement s’agir d’un banc d’essai pour les prochaines technologies électriques de MINI ou, même, de BMW. Après tout, la toute première MINI E, commercialisée en quantité très limitée en 2009, avait pavé la voie aux BMW i3 et i8. 

MINI explique toutefois dans son communiqué que ce prototype ouvre la porte à une foule de nouveaux modèles électrifiés, mais précise que des modèles John Cooper Works demeureront offerts à l’avenir. Quoi qu’on en dise, avouez que l’idée d’une MINI Cooper électrique ultra performante demeure alléchante.

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer