Mike Manley remplace Sergio Marchionne à la tête de FCA - Actualités

Nouvelles

Mike Manley remplace Sergio Marchionne à la tête de FCA

La chambre des représentants de FCA a nommé Mike Manley comme directeur par intérim à la tête du groupe Fiat Chrysler Automobiles.

Vincent Aubé

23 juillet 2018

FCA

La direction du groupe FCA a pris un virage serré au cours des derniers jours. En effet, le président et directeur général de FCA, Sergio Marchionne, a été remplacé par Mike Manley, jusqu’ici directeur des marques Jeep et Ram. Ce dernier agira à titre de président par intérim pour le moment, mais il faut s’attendre à ce qu’il soit nommé de manière permanente à la prochaine réunion de la chambre des représentants.

À LIRE AUSSI : FCA rappelle 490 000 véhicules au Canada

Marchionne, un Italien avec la nationalité canadienne, a passé les 14 dernières années à restructurer le groupe composé de plusieurs marques internationales comme Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Maserati, Chrysler, Dodge, Jeep, Ram et Mopar, pour ne nommer que celles-là. Ce dernier ne pourra pas retourner au travail, lui qui est aux prises avec des complications médicales à la suite à d’une opération à une épaule. Sergio Marchionne comptait prendre sa retraite au printemps 2019.

Son remplaçant, Mike Manley, un Britannique âgé de 54 ans, est celui qui hérite de la direction de cet autre géant de l’industrie automobile. À la tête de Jeep depuis 2009 et de Ram depuis 2015, Manley a contribué à redorer le blason de ces divisions qui, aujourd’hui, sont sans contredit parmi les plus profitables au sein de FCA.


L’état de santé de Sergio Marchionne a également des répercussions du côté de Ferrari puisque le dirigeant était à la tête de la marque au cheval cabré. La chambre des représentants de Ferrari a également nommé un directeur par intérim, Louis C. Camilleri, qui va assurer la transition jusqu’à l’élection d’un nouveau chef des opérations un peu plus tard.

14 ans à la tête de Fiat

Sergio Marchionne a été nommé directeur et chef des opérations de Fiat en 2004 et a rapidement trouvé le moyen de redresser la marque italienne qui essuyait des pertes financières importantes au début du siècle. Dès 2005, le retour à la rentabilité était atteint pour le constructeur Fiat.

L’acquisition de Chrysler en 2014 à la suite de la faillite de la marque américaine en 2009, aura certainement marqué le paysage automobile de la dernière décennie, et Sergio Marchionne est en partie responsable de cette union italo-américaine.


Au cours de cette période, les marques Jeep et Ram ont progressé, tandis que les divisions Chrysler et Dodge ont perdu des plumes, tout comme la marque Lancia du côté italien d’ailleurs. La transition est en train de se faire au sein du groupe qui semble avoir mis les VUS et l’électrification au centre de sa restructuration pour les 5 prochaines années, avec comme but de brasser les cartes notamment du côté de Maserati et Alfa Romeo, deux divisions au passé glorieux.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer