Mazda veut électrifier la MX-5 de la bonne manière - Actualités

Nouvelles

Mazda veut électrifier la MX-5 de la bonne manière

La MX-5 figure dans les projets d’électrification de Mazda, mais le constructeur dit vouloir prendre son temps pour ce modèle.

25 juin 2021

Guillaume Fournier

Mazda a récemment mis sur la table ses projets d’électrification. En effet, d’ici 2025, ce qui ne lui donne que quatre ans, le constructeur prévoit présenter pas moins de 13 modèles électrifiés. Ambitieux, certes, mais nécessaire si Mazda veut, elle aussi, effectuer le passage vers le monde de demain. Mais qu’en est-il de la MX-5, cette sportive qui affiche l’âme de la marque en matière de plaisir de conduire ? Mazda atteste qu’elle effectuera son passage vers l’électrification avec des gants blancs.

Un porte-parole de Mazda des États-Unis se serait confié au média américain The Drive à ce sujet, et Ichiro Hirose, un haut dirigeant de Mazda au Japon, a confirmé que la MX-5 demeurera dans la gamme du constructeur même dans un monde électrifié.

Mazda MX-5 2021

Son passage à l’électrique s’effectuera cependant plus tard que les autres modèles, soit en 2030. Selon toute vraisemblance, la célèbre biplace sera la dernière Mazda à utiliser un moteur thermique, ce qui est logique considérant le fait qu’elle repose dans un segment très particulier.

 



Nous pourrions donc voir une dernière génération du modèle mû par un moteur à essence avant qu’il passe à l’électrique.

Mazda MX-5 2021

Mazda certifie que, même si elle abandonnera un jour son moteur thermique, la MX-5 demeurera un « roadster » biplace léger, dynamique et amusant à conduire. Plusieurs hypothèses sont actuellement sur la table quant à sa transition énergétique. Le modèle de prochaine génération pourrait d’abord intégrer un système d’hybridation légère pour ensuite passer à l’électrique.

Mazda MX-5 2021

Mazda a toutefois ouvert la conversation sur les carburants synthétiques que d’autres constructeurs, comme Porsche et Toyota, développent actuellement. Cette décision permettrait également à la sportive de conserver sa boîte de vitesses manuelle, élément important qui contribue à sa philosophie Jinba Ittai de faire corps avec le véhicule. Mazda se dit confiante que, d’ici 2030, de nouvelles technologies auront été développées, ce qui permettra à la MX-5 d’évoluer sans perdre ses qualités tant adorées.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair souvenir : Mazda MX-5 GS 2006

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer