Mazda : encore un retard de SkyActiv pour l’Amérique - Actualités

Nouvelles

Mazda : encore un retard de SkyActiv pour l’Amérique

À l’instar du moteur diesel SkyActiv-D, le SkyActiv-X mettra plus de temps que prévu à rejoindre la production nord-américaine.

Luc-Olivier Chamberland

26 avril 2019

Mazda

Après avoir retardé de plusieurs mois l’introduction de son moteur diesel SkyActiv-D sur le marché nord-américain, Mazda semble réitérer, mais cette fois avec sa nouvelle motorisation SkyActiv-X. Initialement prévu pour la génération 2019 de la Mazda3, le moteur se fera attendre encore plusieurs mois avant d’arriver chez nous.

À LIRE AUSSI : Mazda détaille le premier moteur à essence à allumage par compression

L’information nous vient de la publication américaine Automotive News qui a réalisé une entrevue avec Masahiro Moro, grand patron nord-américain de Mazda. Selon ses dires, nous aurons bel et bien ledit moteur, mais seulement en temps approprié. Il soutient que l’Europe est la première région du monde sur la liste et que le reste du monde l’aura éventuellement, sans toutefois donner de dates officielles. Toujours selon Moro, nous devrions voir les premiers exemplaires se pointer le bout du nez d’ici la fin de l’année. On peut donc espérer que les Mazda3 2020 y auront droit, mais pas les 2019.

Ce retard se veut pour le moins étonnant. On sait que la motorisation passe les normes environnementales de l’EPA et surtout qu’elle est au centre de la stratégie écoénergétique de Mazda. N’ayant pas de motorisation électrique ou même simplement hybride, le constructeur a plus que jamais besoin d’offrir une mécanique qui satisfera plus de consommateurs en termes d’économie de carburant et de réduction d’émissions.

Le SkyActiv-X se passe de l’hybridation pour le moment, mais offre une technologie encore inédite dans l’industrie automobile. Il s’agit d’un moteur à essence conventionnel, mais avec un taux de compression très élevé. Essentiellement, au démarrage, on fait appel aux bougies d’allumage, mais une fois la bonne température du moteur atteinte, l’allumage se fait par compression, exactement comme un moteur diesel. Le taux de compression prévu a de quoi impressionner – entre 14:1 et 16:1.

Pour l’heure, Mazda n’a pas officiellement confirmé le taux de compression nord-américain. Quant à la puissance, les chiffres pour l’Amérique du Nord ne sont pas non plus connus. Toutefois, avec le moteur de 2,0 litres, on peut s’attendre à une puissance de 178 chevaux et à un couple de 164 lb-pi. Patience, tout comme pour le SkyActiv-D, nous finirons par avoir des confirmations! 

À VOIR AUSSI : 

   
               
Tag associé: Environnement

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer