Les ventes de voitures au Canada continuent de plonger - Actualités

Nouvelles

Les ventes de voitures au Canada continuent de plonger

La popularité grandissante des véhicules utilitaires sport et des camionnettes fait mal aux voitures traditionnelles.

Samuel Lessard

7 mai 2019

Volkswagen

Le total des ventes de véhicules neufs pour le mois d’avril a fléchi encore une fois cette année, atteignant son plus bas niveau depuis l’année 2015. Cette baisse est attribuable à la réduction marquée des ventes de voiture traditionnelles, dont les parts de marché ont diminué sous la barre des 28 % pour le mois passé, alors que les ventes de camions légers ont augmenté.

À LIRE AUSSI : Les ventes autos ralentiront au Canada, selon le Canadian Black Book

En effet, seulement 27,3 % des véhicules neufs qui ont été vendus sont des voitures, une baisse par rapport aux 30,3 % de parts de marché enregistrées à la même période l’an dernier. Conséquemment, la proportion des ventes de camions légers (multisegments, VUS et camions) a bondi de 69,7 % à 72,7 % en l’espace de 12 mois.

Cette tendance est loin d’être terminée selon ce que Robert Karwel, directeur de la branche canadienne de JD Power, a affirmé à Automotive News Canada. À son avis, le seuil psychologique de 25 % sera atteint vers la moitié de l’année 2019, alors que seulement 20 % des véhicules neufs vendus en 2020 seront des voitures. Il va sans dire qu’il s’agit d’une proportion jamais atteinte dans l’histoire automobile canadienne.

Selon Karwel, il y a un lien direct entre l’augmentation des ventes de VUS et l’allongement de la durée moyenne d’un prêt automobile, atteignant plus souvent qu’autrement la durée de 84 mois. « C’est la seule méthode que les consommateurs peuvent utiliser pour respecter leur budget et payer le surplus de 13 000 $ ou 14 000 $ que demande un VUS », a-t-il affirmé.

Ventes annuelles

Avril est le quatrième mois consécutif au cours duquel les ventes globales marquent un recul en comparaison avec la même période l’an dernier. Il s’est vendu 185 158 véhicules neufs en avril, une baisse de 3,5 % en comparaison avec avril 2018. De ce nombre, près de 49 000 étaient des voitures (- 15,6 %), alors que du côté des camions légers, les ventes ont plafonné à 136 163 unités (+ 1,8 %).

Rappelons que le cap des deux millions de véhicules vendus au Canada a été atteint pour la toute première fois à l’issue de l’année 2017 (2 043 331 véhicules), et que l’exploit s’est répété de justesse en 2018, avec 2 003 506 unités vendues.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer