Les utilitaires américains vont perdre des parts de marché d'ici 2023 - Actualités

Nouvelles

Les utilitaires américains vont perdre des parts de marché d'ici 2023

Un analyste de l'industrie automobile croit que les trois grands constructeurs américains vont perdre du terrain dans les segments des VUS et multisegments d'ici 2023.

Vincent Aubé

1 août 2018

Jeep

Les Trois Grands pourraient bientôt perdre leur avantage au sein de leur propre marché. En effet, un rapport indique que les parts de marché des VUS américains pourraient chuter à un niveau alarmant de seulement 35 % d’ici 2023, une baisse de 26 % depuis 2005.

À LIRE AUSSI : Audi dévoile son nouveau Q3 2019

Alan Baum, un analyste de l’industrie automobile, a récemment discuté avec le site Bloomberg et ce dernier arrive à la conclusion que ce sont les constructeurs asiatiques et européens qui vont récolter la majeure partie des ventes de multisegments d’ici quelques années sur le marché nord-américain.

Pourtant, Ford a annoncé plus tôt en 2018 son intention de complètement transformer son alignement en annulant la majorité des voitures au profit d’une armée de VUS, tandis que GM multiplie les lancements et les annonces de modèles à venir. Le Chevrolet Blazer, par exemple, vient s’insérer entre l’Equinox et le Traverse, un peu à la manière du Ford Flex.

Même le troisième joueur américain, FCA, ne manque pas de VUS au sein de sa flotte, la marque Jeep étant championne dans ce domaine. Les autres divisions (Fiat, Chrysler et Dodge) devront toutefois corriger le tir, car certains modèles sont très âgés et le nombre d’utilitaires est faible.

Face aux Trois Grands, les constructeurs asiatiques et européens gonflent sans arrêt leur offre utilitaire, en plus d’ajouter des usines de production sur le continent, ce qui facilite la distribution. Bloomberg donne comme exemple la seule usine de Ford qui s’occupe de l’assemblage du Ford Escape, celle-ci étant limitée à 350 000 unités par année.


De son côté, Honda a quatre sites d’assemblage pour son populaire CR-V, dont deux de 200 000 unités par année, un autre capable d’ajouter 70 000 exemplaires et un dernier qui va bientôt produire 40 000 CR-V par année. Au final, Honda est capable d’acheminer plus de véhicules que son compétiteur de Dearborn.

Heureusement, il reste un segment où les Trois Grands demeurent intouchables : les camionnettes. Selon Alan Baum, la part de marché occupée par GM, Ford et FCA en 2023 devrait osciller aux alentours de 86 %.

Le problème, c’est que ce ne sont pas tous les consommateurs qui veulent rouler à bord d’une camionnette!

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer