Lee Iacocca meurt à 94 ans - Actualités

Nouvelles

Lee Iacocca meurt à 94 ans

Il est le père de deux modèles qui ont révolutionné l’industrie automobile : la Ford Mustang et la minifourgonnette de Chrysler.

Samuel Lessard

3 juillet 2019

Chrysler

Certains personnages issus du monde automobile sont célèbres en raison des modèles qu’ils ont mis sur le marché. C’est notamment le cas du père de la Ford Mustang de 1964, et de l’Autobeaucoup de Chrysler de 1984. Lee Iacocca s’est éteint hier à l’âge de 94 ans, dans sa maison de Bel Air (Californie), laissant derrière lui un héritage qui teinte encore l’industrie automobile.

Lee Iacocca était notamment reconnu pour son travail acharné, sa détermination à nulle autre pareille et sa grande confiance envers les produits qu’il représentait. Ce sont d’ailleurs ces qualités qui ont dicté le développement de la Ford Mustang dans les années 60, une voiture qui a tracé la voie de plusieurs autres modèles par la suite. Iacocca faisait alors un pari risqué, notamment parce que la compagnie venait de subir un échec cuisant avec la marque Edsel, et qu’une somme d’uniquement 45 millions – minimaliste, même pour l’époque – était allouée au lancement et au début de production de la première pony car.

L’autre événement marquant de sa carrière est arrivé dans les années 80, avec la réalisation d’un nouveau concept qui allait, lui aussi, révolutionner l’industrie automobile. Lee Iacocca créait alors la minifourgonnette de Chrysler, vendue sous le nom de Plymouth Voyager et Dodge Caravan. Ce succès retentissant a d’ailleurs sauvé Chrysler qui s’en allait tout droit vers la faillite. Le changement de cap imposé par Iacocca a permis à l’entreprise américaine de générer, par la suite, des milliards de profit.

À LIRE AUSSI : Chrysler ressuscite la Voyager

FCA a d’ailleurs lancé un communiqué de presse en réaction à la mort de Lee Iacocca. « Il était un des grands leaders de notre société et de l'industrie automobile dans son ensemble. Il a également joué un rôle profond et inlassable sur la scène nationale en tant qu’homme d’affaires et philanthrope », peut-on y lire.

Chez Ford également, les éloges pleuvent sur le défunt. « Il aura laissé une marque indélébile sur Ford, sur l’industrie automobile et sur notre pays », a souligné Bill Ford, membre du conseil d’administration de Ford et arrière-petit-fils de Henry Ford. Il ajoute : « J'apprécierai toujours à quel point il m'a encouragé au début de ma carrière. Il était unique en son genre. »

Lee Iacocca a quitté le monde automobile en 1992 à l’âge de 68 ans. Il serait décédé de complications reliées à la maladie de Parkinson qui l’affligeait depuis un certain temps.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer