Le Mazda MX-30 2021 aura un moteur rotatif comme prolongateur d’autonomie - Actualités

Nouvelles

Le Mazda MX-30 2021 aura un moteur rotatif comme prolongateur d’autonomie

Le moteur rotatif de Mazda est de retour, mais, cette fois, pas à bord d’un bolide sport, mais bien à titre de prolongateur d’autonomie.

14 octobre 2020

Mazda

Dévoilé au Salon de Tokyo l’automne dernier, le Mazda MX-30 deviendra le premier véhicule électrique du constructeur, un changement de direction importante pour la marque. En effet, durant des années, les dirigeants de Mazda préféraient miser sur l’amélioration énergétique de ses moteurs à combustion plutôt que de se lancer dans l’électrification. Qui plus est, le constructeur confirme qu’un moteur rotatif sera offert en guise de prolongateur d’autonomie.

Il semble que Mazda ait décidé de prendre le virage électrique. L’arrivée du MX-30, un VUS sous-compact, est le fruit d’une entente entre Mazda et Toyota comprenant, notamment, le partage d’une plateforme permettant le développement de modèles électrifiés.

Le Mazda MX-30 se distinguera donc par la disponibilité d’un prolongateur d’autonomie, ce qui qui marquera le retour du moteur rotatif chez Mazda. La nouvelle a été confirmée par le président et chef de l’Exploitation de Mazda, Akira Marumoto. Les premiers prototypes équipés du moteur rotatif arriveront dès l’an prochain ; la version finale du MX-30 devrait être offerte en 2022.

On se souvient que Mazda avait laissé filtrer l’information lors de la publication d’une vidéo rappelant l’histoire du moteur rotatif. On y voyait clairement vers la fin un Mazda MX-30 avec, en surimpression, la mention « With Rotary Range Extender ».

 

C’est en fait le même concept qu’on retrouve dans le cas de la BMW i3, un véhicule électrique auquel les ingénieurs ont ajouté un petit moteur d’appoint. Dans le cas du Mazda MX-30, son moteur rotatif à essence permettra de hausser l’autonomie du véhicule en fournissant un surcroît d’électricité aux batteries entre les recharges. Le Mazda MX-30 dispose de plusieurs autres similarités avec la BMW i3, les demi-portières arrière inversées, notamment.

Mazda a commencé à commercialiser son moteur rotatif en 1967. La RX-8 a été la dernière à en être équipée lorsque sa commercialisation a pris fin en 2012. On se souviendra que le moteur rotatif enregistrait une consommation très élevée de carburant et d’huile. Comme il était moins écoénergétique, la hausse du prix du carburant a eu tôt fait de mettre un frein à sa commercialisation, même si le constructeur n’a jamais cessé d’y croire.

Nous avons appris que Mazda commercialisera aussi une version 100e anniversaire du MX-30 comme c’est le cas de ses autres modèles. Aucun détail toutefois sur la disponibilité de cette motorisation en Amérique du Nord.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Essai éclair souvenir : Mazda RX-8 GT 2006

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, VUS électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer