La Toyota GR Yaris de production débarque dans d'autres marchés - Actualités

Nouvelles

La Toyota GR Yaris de production débarque dans d'autres marchés

Presque un an après son dévoilement officiel, la Toyota GR Yaris est finalement offerte aux consommateurs ailleurs dans le monde.

10 novembre 2020

Toyota

Lorsque la Toyota GR Yaris a été dévoilée au monde entier en janvier dernier, la toile s’est enflammée, générant des réactions aux quatre coins de la planète. Et avec raison. Après tout, ça faisait longtemps que Toyota n’avait pas commercialisé une sportive compacte du genre. Hélas, nous apprenions quelques jours suivant son dévoilement qu’elle ne serait pas commercialisée chez nous. Malgré les ouï-dire de Toyota comme quoi sa mécanique se retrouverait éventuellement dans un véhicule dédié à notre marché, nous voici à l’aube de l’année 2021 avec rien sur le sujet. Pendant ce temps, la charmante GR Yaris fait ses tout premiers débuts ailleurs dans le monde.

Il s’agit en effet d’une sportive compacte comme il ne s’en fait plus : légère, toute petite, bourrée de technologies inspirées de la course automobile et, surtout, équipée d’une transmission intégrale.

Malgré sa petite taille, la Toyota GR Yaris ne laisse pas sa place. Ce qu’on constate quand on regarde le modèle de production, c’est que, d’un point de vue technique, il est identique au modèle concept que Toyota avait à l’origine dévoilé au Japon. Un seul moteur l’anime, soit un 3-cylindres turbocompressé de 1,6 litre développant une puissance phénoménale de 261 chevaux et produisant un couple tout aussi épatant de 266 livres-pieds.

 

 

Seule une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports se charge de tout transférer vers un système de transmission intégrale entièrement variable que Toyota nomme GR-FOUR. D’ailleurs, trois modes de conduite sont proposés : le mode Normal répartit la puissance entre l’avant et l’arrière dans une proportion 60/40 ; le mode Sport inverse la priorité pour acheminer 30 % de la puissance à l’avant et 70 % à l’arrière ; le mode Track, quant à lui, fixe la distribution à 50/50. Sans égard aux modes de conduite, la puissance peut être répartie de manière variable, allant jusqu’à 100 % à l’avant ou à l’arrière, en fonction des conditions routières et du type de conduite du conducteur.

Et même si, à la base, la Yaris n’est pas très lourde, Toyota va encore plus loin en y intégrant une foule de composants en fibre de carbone et en aluminium, réduisant sa masse nette à 1 289 kilos. L’ensemble de ces modifications permettent à la GR Yaris de boucler le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en 5,5 secondes à peine et d’atteindre une vitesse de pointe de 230 kilomètres/heure.

Vous aimeriez que ce modèle soit commercialisé chez nous ? Il faudra crier haut et fort, car Toyota n’a aucune intention de le commercialiser ici. Il se pourrait toutefois qu’on voit apparaître un VUS ou, encore, une Corolla mue par la même mécanique dans un avenir rapproché. À suivre…

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Capsule « Voiture d'occasion » : Toyota Yaris berline 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer