La production du Lexus NX transférée au Canada - Actualités

Nouvelles

La production du Lexus NX transférée au Canada

C'est l'usine de Cambridge qui assurera la relève à partir de 2022, pour ce qui sera vraisemblablement la deuxième génération du multisegment.

Vincent Aubé

1 mai 2019

Lexus

Une bonne nouvelle pour l’industrie automobile canadienne qui a déjà connu de meilleurs jours, il faut l’avouer. L’annonce de la fermeture de l’usine GM d’Oshawa en Ontario plus tôt en 2018 n’a d’ailleurs rien fait pour calmer l’opinion publique sur cette réalité.

À LIRE AUSSI : Toyota investit 1,4 milliard de dollars dans deux usines canadiennes

Il arrive parfois qu’un constructeur trouve le moyen de renverser la vapeur. Le géant Toyota a annoncé à la fin du mois d’avril qu’il prévoyait amener la production du populaire multisegment NX à l’une des usines de Cambridge. Le complexe ontarien s’occupe déjà de l’assemblage des Lexus RX et Toyota RAV4, ainsi que de leur version hybride respective. La berline Corolla n’y est toutefois plus assemblée car sa production a été transférée à l’usine du Mississippi aux États-Unis.



L’usine ontarienne accueillera donc un nouveau modèle à compter de 2022 et on peut d'emblée affirmer que ce sera la prochaine génération du NX, qui est parmi nous depuis 2015 et qui repose toujours sur la plateforme de l’ancien RAV4. Depuis quelques mois, le constructeur travaille à l'expansion de sa plus récente architecture connue sous l’acronyme TNGA (Toyota New Global Architecture), une structure qui est non seulement plus rigide, mais également plus légère.

« À la suite de notre récente annonce du Toyota RAV4 et de nos récents investissements pour moderniser nos usines, nous sommes très heureux d'annoncer que TMMC a été sélectionnée pour produire les populaires modèles Lexus NX et Lexus NX Hybride pour tout le marché nord-américain », a déclaré Fred Volf, prédisent de Toyota Motor Manufacturing Canada Inc. 



Rappelons que le complexe canadien est le premier établissement à l’extérieur du Japon sélectionné pour l’assemblage d’un véhicule Lexus. Depuis 2003, l’usine de Cambridge s’occupe du véhicule le plus vendu de la marque, le multisegment RX.

Le premier ministre Justin Trudeau a d’ailleurs précisé que cette décision sécurisait pas moins de 8 000 emplois à l’usine ontarienne.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer