La nouvelle génération du Nissan Frontier, c’est pour l’an prochain - Actualités

Nouvelles

La nouvelle génération du Nissan Frontier, c’est pour l’an prochain

Après avoir fait patienter les consommateurs pendant 15 ans, Nissan mettra enfin sa populaire camionnette au goût du jour.

Luc-Olivier Chamberland

25 octobre 2019

Nissan

On peut l’attendre à Chicago pour février, ou à Détroit en juin, mais une chose est maintenant certaine, il y aura une troisième génération du Frontier en cours d’année 2020.

Le Frontier a beau être bon avant-dernier dans les ventes de camionnettes compactes au Québec, Nissan persistera avec le dévoilement d’une nouvelle génération en cours d’année 2020. Après 15 ans sur le marché, qu’on se le dise, il était temps que la deuxième génération du camion « s’efface ».

Alors qu’il tombait dans l’oubli, il a connu un regain de vie lors du lancement des Chevrolet Colorado et GMC Canyon en 2015. Avec ces deux véhicules, les consommateurs se sont retournés vers ce segment et y ont vu les autres possibilités, dont le Frontier.


Frontier 2019

En 2018, en cumulant les ventes des versions 4X4 et 2X4, on arrive à 761 unités, soit quelques dizaines de plus que le Honda Ridgeline. Face aux ténors du segment – Toyota Tacoma et produits GM –, le Frontier fait pâle figure. Chez Toyota, toujours en 2018, on frise les 2 000 unités, alors que du côté de GM, le Chevrolet Colorado est à 1 833 unités contre 1 540 pour le GMC Canyon.

Quoi qu’il en soit, le Frontier reviendra en « force » pour l’année modèle 2021. On apprend par la voix d’Alfonso Albaïsa, responsable du design de Nissan, que le véhicule évoquera une forme de « spiritualité aventurière ». On ne sait pas trop ce que cette affirmation veut dire, mais bon. Une chose est certaine, le Frontier va intégrer les nouvelles orientations en matière de design de Nissan. Si on se fie au Titan 2020, on risque de voir un pick-up au look très intéressant.

À LIRE AUSSI :
Le Nissan Titan XD s’harmonise au Titan 2020
Essai du Toyota Tacoma TRD Pro 2019
Ford et Volkswagen produiront leurs camionnettes intermédiaires ensemble

Sur le plan technique, selon les propos recueillis par la publication américaine Motor Trend, la vieille plateforme F-Alpha sera modernisée, mais pas remplacée. Cela veut dire que le châssis en échelle conventionnel est reconduit. Les autres composantes, comme les suspensions, seront entièrement revues.

Du côté de la motorisation, l’archaïque V6 de 4,0 litres sera retiré. On parle d’un nouveau V6 chez Nissan, et le Frontier sera vraisemblablement un des premiers véhicules de la gamme à l’exploiter. Pour l’accompagner, deux choix de transmissions : une manuelle à six rapports de même qu’une automatique à sept rapports.

Étant chez Nissan, le Frontier va aussi s’engager dans la modernité en intégrant plusieurs aides et assistances à la conduite propres à la marque. Vu l’engouement pour le segment, Nissan veut prendre une plus grande part du gâteau. Pour le moment, il nous manque plusieurs détails d’importance, mais au moins, on voit la lumière au bout du tunnel. Il ne reste plus que quelques mois avant que le Frontier 2021 soit connu du monde.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Luc-Olivier nous présente un Chevrolet Colorado d’occasion!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer