La Mitsubishi Lancer EVO pourrait revenir - Actualités

Nouvelles

La Mitsubishi Lancer EVO pourrait revenir

Le partenariat Mitsubishi-Nissan-Renault permettrait le retour de la Lancer Evolution.

Mitsubishi

Inutile de s’exciter trop rapidement. Il s’agit d’une rumeur, mais elle a beaucoup de sens. Une future EVO pourrait effectivement être élaborée à partir de la Renault Megane RS.

La Mitsubishi Lancer Evolution X a disparu en 2016 avec un dernier grand coup, la Final Edition. Bien que les amateurs aient tous espéré un remplacement, Mitsubishi en a déçu plus d’un en soutenant que l’EVO était bel et bien morte et qu’elle resterait pour toujours dans les livres d’histoire. Quelques mois plus tard, il y a eu un soubresaut avec la possibilité de son retour, mais sous la forme d’un VUS. Véritable hérésie.

À LIRE AUSSI : Le dernier chapitre de la Lancer Evolution Édition Finale se termine bientôt

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, mais surtout, Mitsubishi a joint le groupe Nissan-Renault. Tout le monde connaît les racines profondes de Renault en matière de sport automobile. Lumière au bout du tunnel : les ingénieurs de Mitsubishi pourraient utiliser l’expertise de nos cousins français pour concocter une 11e génération de l’EVO. Fort heureusement, le constructeur ne désire plus commettre de « lèse-majesté » avec un VUS et reviendrait plutôt avec une berline.

Selon la rumeur avancée par la publication britannique Autocar, il pourrait s’agir d’un mariage entre la Lancer EVO et le prochain opus de la Renault Megane, sous sa forme RS. Pour conserver une distinction et assurer qu’ils ne se cannibalisent pas, les deux bolides auront sans doute des différences techniques. Dans le lot, alors que la RS est une stricte traction, l’EVO serait reconduite avec un rouage intégral. Les deux voitures partageraient la même plateforme, la CMF-C/D F4, développée conjointement par les trois constructeurs.

Certains (dont Autocar) avancent que sous le capot, on verra un quatre-cylindres de 2,0 litres turbocompressé, dont la puissance pourrait atteindre les 341 chevaux et 319 lb-pi de couple. On devra notamment cette cavalerie à l’intégration d’une hybridation légère avec système 48 volts.

Espérons que la rumeur se concrétise le plus rapidement possible! Toutefois, même si l’on fait preuve d’optimisme, ce bolide ne verra pas le jour avant quelques années. On peut difficilement imaginer la 11e génération de l’EVO voir le jour avant 2022-2023. Patience.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER : 

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer