La Lotus Emira sera la dernière voiture à essence du constructeur - Actualités

Nouvelles

La Lotus Emira sera la dernière voiture à essence du constructeur

Prévue cet été, la Lotus Emira sera le seul et dernier modèle du constructeur mû par un moteur thermique.

28 avril 2021

Lotus

Avant de passer à l’électrification – comme tout le reste de l’industrie – Lotus remplacera tous ses modèles à essence, c’est-à-dire l’Evora, l’Elise et l’Exige, par un seul modèle : l’Emira. Non seulement sera-t-elle la seule voiture du constructeur mue par un moteur thermique, mais elle sera également la dernière à carburer à l’essence.

Lotus demeure encore discrète quant aux caractéristiques techniques de sa nouvelle sportive, si ce n’est quelques subtils clichés qu’elle a récemment partagés sur ses plateformes.

Lotus Emira 2022

Prévue pour un dévoilement en juillet et une commercialisation à l’automne, la Lotus Emira – connue à l’interne chez Lotus par son nom de code Type 131 – promet de réunir toutes les qualités des Evora, Elise et Exige. Autrement dit, il s’agirait, selon le constructeur, d’une sportive à la fois confortable et conviviale pour la vie de tous les jours.

 

 

Livrable avec un toit rigide exclusivement, c'est-à-dire qu’une aucune déclinaison décapotable ne sera proposée, l’Emira offrira un choix de deux moteurs thermiques. Les modèles d’entrée de gamme seront mus par un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres d’une puissance d’environ 300 chevaux. Ce moteur qui, selon toute vraisemblance, aurait été emprunté au géant Geely (propriétaire de Lotus et de Volvo), ne sera jumelé qu’à une boîte de vitesses automatique à double embrayage.

 

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by Lotus Cars (@lotuscars)


En option, l’Emira offrira le même V6 suralimenté de l’Evora qui promet une puissance de plus de 400 chevaux. Ce moteur sera toujours fourni par Toyota. Aucune variante hybride ou hybride rechargeable ne sera offerte pour ce modèle.

Lotus Emira 2022

L’Emira sera une sportive presque entièrement composée d’aluminium et de fibre de carbone afin de maintenir la masse nette le plus bas possible, une tradition chez Lotus. Bien qu’aucun prix canadien n’ait encore été confirmé, plusieurs médias américains estiment un prix de base d’environ 60 000 $ US, et qui s’étendrait jusqu’à 100 000 $. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Lotus Evija 2021 : hyper-aérodynamique

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer