La Honda Odyssey est le meilleur choix de l’IIHS pour la sécurité du passager avant - Actualités

Nouvelles

La Honda Odyssey est le meilleur choix de l’IIHS pour la sécurité du passager avant

Les minifourgonnettes n’offrent pas toutes la même protection en cas d’impact.

L'équipe RPM

17 août 2018

Honda

Quand on achète une minifourgonnette pour la famille, l’un des critères les plus importants à considérer est la sécurité du véhicule. On veut que le risque de blessures des occupants soit le plus faible possible lors d’une collision. Si vous êtes dans le processus de magasinage d’une nouvelle minifourgonnette, vous devriez jeter un coup d’œil aux résultats des tests de collision effectués par l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS).

À LIRE AUSSI : Notre essai comparo des Chrysler Pacifica PHEV 2018 & Honda Odyssey Touring 2018

L’IIHS a effectué dernièrement des tests de simulation de collision avec trois minifourgonnettes : la Honda Odyssey 2018, la Toyota Sienna 2018 et la Chrysler Pacifica 2018. Ces tests avaient pour but de recréer ce qui se produit lorsque le coin du véhicule, côté passager, percute un objet fixe comme un poteau ou un arbre. La collision se produisait à 40 MPH (64 km/h). L’IIHS a commencé à utiliser ce nouveau type de tests l’année dernière.

La Honda Odyssey est le meilleur choix de l’IIHS

Parmi les trois véhicules testés, la Honda Odyssey est la minifourgonnette jugée la plus sécuritaire. Elle a obtenu une note de « bonne » pour tous les critères évalués par l’organisme, sauf pour la structure où elle a obtenu une note d’« acceptable », la deuxième meilleure note.

La Chrysler Pacifica 2018 s’est hissée, pour sa part, en deuxième position. Elle a réussi à obtenir une note « bonne » dans la majorité des critères, sauf notamment pour la structure qualifiée de « marginale ».

Finalement, la Toyota Sienna 2018 est le véhicule qui a obtenu les moins bons résultats. Les chercheurs ont constaté une intrusion de 20 pouces dans le compartiment inférieur du côté du passager et une intrusion de 16 pouces dans le tableau de bord, lors d’un impact.

Selon les chercheurs, ces intrusions causeraient d’éventuelles blessures à la hanche droite et aux jambes d’un passager. C’est pour cette raison que le véhicule a reçu une note de « mauvaise », la pire note qui soit, pour la structure et une note globale d’« acceptable ».

Rappelons qu’en 2015, Toyota avait modifié la structure de sa minifourgonnette pour améliorer la protection en cas d’accident du côté du conducteur. Malheureusement, il semble qu’elle n’ait pas procédé aux mêmes ajustements pour le passager avant…

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer