J.D. Power 2020 : Dodge et Kia en tête de fil, Tesla en dernier - Actualités

Nouvelles

J.D. Power 2020 : Dodge et Kia en tête de fil, Tesla en dernier

Les résultats de l’étude de qualité initiale J.D. Power nous montrent, encore une fois, de très belles surprises.

25 juin 2020

William Clavey

L’équipe américaine d’évaluation de véhicules J.D. Power dévoile chaque année son étude de qualité initiale qui permet de brosser un portrait global de la fiabilité initiale de modèles neufs. En somme, l’étude sonde des milliers de propriétaires afin de compiler le nombre de problèmes reportés pendant les 90 premiers jours après la prise de possession. L’étude touche à tout, partant du groupe motopropulseur jusqu’au système multimédia.

Cette année, à la grande surprise de tout le monde, c’est Dodge qui se classe au premier rang, à égalité avec Kia. De plus, pour la première fois depuis son existence, Tesla figure dans cette liste, mais les résultats sont catastrophiques.

Pour Dodge, cette étude est remarquable, car en 2019, le constructeur se positionnait seulement au 18e rang. Cette année, seulement 136 problèmes ont été reportés par ses propriétaires, lui permettant de se placer au top de la liste, exæquo avec Kia qui n’a presque pas bougé d’un poil en un an.

D’ailleurs, J.D. Power souligne une performance impressionnante des trois grandes marques américaines – FCA, Ford et General Motors – qui enregistrent cette année les meilleures données de leur histoire.

Les marques coréennes demeurent dominantes dans cette étude, se positionnant au-dessus des moyennes de l’industrie et affichent des scores constants depuis les cinq dernières années. Certaines marques japonaises, dont Honda et même Toyota ont pris beaucoup de recul. Les marques allemandes ne font pas belle figure non plus, surtout Audi qui se positionne au bas de la liste. Toutefois, on remarque une belle remontée de la part de Volkswagen.

 



Mais c’est surtout Tesla – dernière dans cette liste - qui retient l’attention de tout le monde. C’est la première fois que le constructeur californien figure dans cette étude. Selon J.D. Power, Tesla empêche des firmes comme J.D. Power de sonder ses propriétaires dans 15 états américains. La firme stipule toutefois qu’elle a tout de même pu recueillir l’information venant des 35 autres états, ce qui lui a permis de brosser un portrait éclairé.

En effet, Tesla enregistre le pire score de toute l’industrie, avec un total de 250 problèmes répertoriés lors des 90 premiers jours de prise de possession. C’est pire que Land Rover et Volvo, deux constructeurs reconnus pour leur piètre fiabilité.

Les propriétaires de Tesla, surtout de Model 3, dénoncent un assemblage épouvantable, une qualité de peinture atroce, des bruits de caisse, des pépins importants reliés au système multimédia, des options ayant carrément été oubliées et un service après-vente décevant.

Il est toutefois important de prendre l’étude de J.D. Power avec un grain de sel, car elle n’illustre pas le portrait de fiabilité à long terme d’un véhicule.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: 2003 : fondation de Tesla

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer