GM aidera LG Chem à résoudre le problème des batteries de la Bolt - Actualités

Nouvelles

GM aidera LG Chem à résoudre le problème des batteries de la Bolt

GM a envoyé ses ingénieurs chez LG Chem pour tenter de régler le problème de batteries responsable du rappel des Chevrolet Bolt EV et Bolt EUV.

14 septembre 2021

GM annonçait récemment un important rappel touchant toutes les Chevrolet Bolt EV et Bolt EUV produite à partir de 2017. Ce sont les batteries au lithium-Ion produites pour GM par LG Chem qui sont en cause.

Même si GM n’est pas directement responsable du problème, un rappel aussi important n’est jamais bon pour un constructeur ; l’image des produits en souffre, ce qui est très dommage dans le cas des Bolt EV et Bolt EUV qui demeurent, malgré tout, d’excellents produits.

Afin d’accélérer le processus de rappel, GM a décidé de prendre un rôle plus actif au sein de son partenaire de longue date en matière de production de batterie, la compagnie sud-coréenne LG Corp. GM a décidé d’envoyer des ingénieurs chez LG pour l’aider à trouver les origines exactes du problème et à le solutionner.

 


Lors d’une conférence de presse, le chef des Opérations financières de GM, Paul Jacobson, a mentionné que LG travaillait de concert avec les ingénieurs de GM à « nettoyer le processus de fabrication » et à implanter des normes de contrôle de qualité typiquement GM.

Une stratégie en jeu

Sachant que GM misera sur l’électrique au cours des prochaines années, le constructeur veut certainement s’assurer que cette mauvaise expérience ne se répétera pas à nouveau. Plusieurs nouveautés sont attendues dont le Hummer EV et le Chevrolet Silverado EV, deux modèles qui utiliseront les nouvelles batteries Ultium de GM, une nouvelle technologie de batteries développée conjointement par GM et LG.

Pour le moment, l’usine sud-coréenne et celle du Michigan exploitées par LG Energy Solution ont été pointées du doigt et identifiées par GM comme étant la source de production des batteries défectueuses et ayant causé les incendies.

Les trois entreprises coopèrent donc afin de résoudre le rappel qui, à terme, touchera 140 000 véhicules, soit la production entière du modèle depuis son arrivée à la fin de 2016. Il s’ensuivra certainement un bras de fer financier entre les deux entreprises, GM voulant certainement se faire rembourser les frais de remplacement des batteries, une facture estimée à 1,8 milliard.

Pour le moment, les usines de production de la Bolt EV et de la Bolt EUV sont à l’arrêt.

GM n’est pas la seule à avoir été affectée par ce type de rappel, Hyundai avait procédé au rappel de plus de 76 000 Kona EV dans le monde un peu plus tôt cette année pour remplacer des modules de batteries également défectueux et produits par LG à son usine chinoise. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Nous avons essayé la Chevrolet Bolt EV 2022

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer