Ford retire l’EcoSport de sa gamme nord-américaine - Actualités

Nouvelles

Ford retire l’EcoSport de sa gamme nord-américaine

Force est d’admettre que Ford a complètement raté son coup avec l’EcoSport en Amérique du Nord.

13 septembre 2021

Ford a importé l’EcoSport « à la va-vite » dans le but d’entrer dans le segment des VUS sous-compacts alors en forte progression. Toutefois, son approche internationale mal adaptée à l’Amérique du Nord lui a nui dès le premier jour.

Lors de notre essai du Ford EcoSport en 2018, nous avons immédiatement constaté que le produit n’était pas bien adapté à notre marché. Nous nous souvenons avoir souligné qu’il s’agissait de l’un des produits les moins intéressants sur le marché à ce moment. Trois ans plus tard, avec une concurrence de plus en plus féroce, c’est toujours le cas et c’est encore plus flagrant.

Ford EcoSport 2018

Pas le pire, loin du meilleur

Nous ne sommes pas les seuls à avoir observé que l’EcoSport n’est pas un produit d’exception : en 2020, Hyundai a écoulé 26 641 Kona, Ford a écoulé 4 866 EcoSport. Même si l’EcoSport se vend plus que d’autres véhicules comme le Jeep Compass (4 692 exemplaires), il reste en queue de peloton dans son segment.

 

 

Ford EcoSport 2018

Vieux avant d’arriver

Qu’est-ce qui explique que l’EcoSport n’ait pas séduit les acheteurs ? Il n’est pourtant pas le seul produit international en vente au Canada, presque tous ses concurrents le sont aussi. Le problème de l’EcoSport est qu’il a été maladroitement adapté à l’Amérique du Nord. Il existait ailleurs dans le monde depuis 2013. Il était déjà vieillissant avant même d’arriver chez nous. Initialement, il ne devait servir que l’Europe, l’Asie et les marchés émergents où la réalité est souvent bien différente.

Ford EcoSport 2018

Que s’est-il passé ?

Outre son âge, on citer d’autres éléments qui ont refroidi les clients potentiels : les proportions étranges notamment avec les roues sous-dimensionnées, l’ouverture latérale du hayon, très certainement une position de conduite difficile et une ergonomie défaillante. Il ne fallait pas rouler très longtemps pour réaliser que la consommation de carburant du 3-cylindres et du 4-cylindres était également plus élevée que la moyenne. À cela, on ajoute un prix de base supérieur avec un équipement inférieur à bien des modèles concurrents.

Ford EcoSport 2018

Un plan B en préparation

Pour l’ensemble de ces raisons, l’EcoSport était voué à un échec dès les premières années. C’est exactement ce qui se produit ; au milieu de l’an prochain, Ford en cessera la commercialisation en Amérique du Nord. Ford a déjà confirmé qu’il y aura une suite, mais elle prendra une autre forme et sera mieux adaptée aux besoins des Nord-Américains.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair "Ford EcoSport Titanium 2.0L AWD 2018"

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer