Ford F-150 2021 : les motorisations se dévoilent - Actualités

Nouvelles

Ford F-150 2021 : les motorisations se dévoilent

Ford renouvellera le F-150 pour l’année modèle 2021 avec une collection de promesses pour ses motorisations. Suivant une fuite, NewF150Forum met en lumière l’alignement mécanique du F-150 2021.

Une nouvelle génération du F-150 arrivera un peu plus tard cette année. Devant l’éminence de son dévoilement, on découvre quelques détails croustillants quant à ses choix de motorisations. 

Lorsqu’un constructeur change complètement un véhicule, il a plusieurs options quant au renouvellement des options mécaniques. La première : tout est reconduit sans modification, la deuxième option : on améliore un peu le rendement et la dernière option : on change le tout. Dans le cas de la prochaine génération du Ford F-150 2021, on aura droit à un mélange de tout ça!

La publication internet NewF150Forum a mis la main sur un document qui met partiellement en lumière les différentes et nombreuses options qui seront initialement livrables dans le F-150 2021. On compte sur la présence, au lancement, de pas moins de six différentes motorisations. Majoritairement, ce sont tous des moteurs bien connus et assez modernes. À ces derniers, il faudra ajouter, plus tôt que tard, les versions hybrides et même électriques annoncées précédemment par Ford.

 



Selon le document, le V6 de 3,3 litres atmosphérique de 290 ch/265 lb-pi de couple sera intégralement reconduit. Pour le moment, il est livrable avec une vieille boite automatique à six rapports. Avec le nouveau F-150, on s’attend qu’il fasse le saut vers la modernité avec la boite automatique à 10 rapports.

Toujours dans l’atmosphérique, le V8 de 5,0 litres sera de retour. Il maintient exactement les mêmes spécifications : 395 ch./400 lb-pi de couple. On sait toutefois que cette cylindrée est en sursis. Ford travaille actuellement sur un tout nouveau V8 qui, de toute évidence, ne sera pas prêt à temps pour faire son entrée dans le F-150 2021. Selon les rumeurs, le V8 de 4,8 litres proposera une puissance supérieure de 420 ch/420 lb-pi. Ainsi, Ford atteindra la puissance du V8 de 6,2 litres que l’on retrouve chez GM dans les Silverado et Sierra.

Ford s’est construit une solide réputation en matière de turbocompression avec ses moteurs EcoBoost. Pour l’instant, on résiste à la tentation de faire comme GM et de proposer un quatre cylindres turbo. On reconduit le petit V6 de 2,7 litres à 325 ch. et 400 lb-pi. Même son de cloche pour le fer de lance de la gamme, le V6 de 3,5 dont la cavalerie restera à 375 ch. et un impressionnant couple de 470 lb-pi.

 



Avec le même bloc, Ford pousse la note dans le Raptor. Dans le cas de ce dernier, la puissance passe à 450 ch. et 510 lb-pi de couple. Bien que sa vélocité ne fasse pas de doute, il y a de bonnes chances que Ford réagisse à l’attaque que prépare RAM avec le TRX. Chez RAM, les rumeurs avancent que le V8 Hellcat de 707 à 797 chevaux pourrait se retrouver sous le capot. Advenant que ce ragot se concrétise, Ford devra revoir la puissance du Raptor pour demeurer compétitif. Ford pourrait très bien répliquer avec l’intégration du V8 de 5,2 litres de la GT500. On parlerait ainsi de minimalement 700 chevaux.

Dans le département des plus faibles consommations, on sait que le V6 Turbodiesel PowerStoke de 3,0 litres sera de l’équation. Dans le document, il n’y pas de mention quant au maintient ou pas des chiffres actuels. On parle de 250 ch./440 lb-pi de couple. Pour l’heure, Ford est dans le coup face à la compétition de RAM et GM qui proposent respectivement des puissances de 260 ch./480 lb-pi et 277 ch./460 lb-pi. Même si le PowerStoke performe bien, il ne serait vraiment pas étonnant que Ford cherche à augmenter la puissance simplement pour surpasser les autres. Considérant le manque de popularité du PowerStroke, Ford pourrait tout simplement le laisser tomber.

Cela nous amène aux motorisations du XXI siècle : l’hybride et l’électrique. Pour l’instant, les détails sont assez limités. Pour l’hybride, c’est le V6 3,5 litres EcoBoost qui servira de fondation lors de son introduction. Avec le couple généreux offert par la turbocompression, ajouté à celle du ou des moteurs électriques, il sera certainement très puissant. Il y a également des rumeurs qui soutiennent que le V6 2,7 litres pourrait recevoir l’hybridation. Pour ce qui est de l’électrification, Ford et la « start-up » Rivian travaillent de près ensemble. Ford s’est d’ailleurs porté acquéreur d’une partie de l’entreprise. Nous savons que c’est du côté de Lincoln que nous verrons la première collaboration. Sans l’ombre d’un doute, Ford offrira une camionnette 100% électrique d’ici peu. Il est hors de question de laisser ce segment libre de toute compétition à des constructeurs comme Tesla, Atlis, Neuron EV et tous les autres qui verront le jour dans les prochaines années.  

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Ecotuned : Essai d'un Ford F-150 électrique

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides, Camionnette électrique, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, EV, Hybridation légère

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer