Ford et Volkswagen compteraient s’allier - Actualités

Nouvelles

Ford et Volkswagen compteraient s’allier

Les constructeurs Ford et Volkswagen annonceraient leur alliance la semaine prochaine.

L'équipe RPM

10 janvier 2019

Volkswagen

Ford et Volkswagen comptent-ils s’allier pour développer des voitures autonomes et électriques? C’est ce qu’ont affirmé différentes sources impliquées dans le dossier à l’Agence France-Presse et à Reuters.

À LIRE AUSSI : La prochaine Volkswagen Golf GTI pourrait embarquer un moteur de 300 ch

L’alliance stratégique devrait être annoncée la semaine prochaine durant le Salon de l’Auto de Détroit. L’annonce devrait avoir lieu le 15 janvier durant la matinée.

Si on ne connait pas encore exactement les termes de ce partenariat, on sait qu’il viserait entre autres les voitures autonomes et les véhicules électriques. Ford et Volkswagen pourraient partager leurs connaissances en matière de technologie autonome. Le fabricant américain pourrait aussi utiliser la plateforme de véhicules électriques MEB de Volkswagen, tandis que Volkswagen pourrait se servir de l’expertise de Ford pour accroitre sa présence sur le nouveau continent.

Cette alliance arriverait au bon moment pour les deux entreprises alors que les coûts de l’acier et de l’aluminium ne cessent d’augmenter. De plus, les constructeurs « traditionnels » doivent, depuis les dernières années, faire face à de nouveaux venus dans le monde de l’automobile comme Tesla. Finalement, ce partenariat permettrait de diminuer les coûts faramineux associés au développement des technologies de conduite autonome. Dans ce domaine, des entreprises comme Uber et Waymo ont une longueur d’avances.

Les deux constructeurs seraient en discussion depuis l’été dernier. Les négociations iraient dans la bonne direction, mais aucun accord définitif n’aurait encore été conclu entre les deux géants de l’automobile.

Au même moment, Ford, qui emploie plus de 50 000 personnes en Europe, a annoncé son intention de supprimer des emplois dans le vieux continent. Il faut dire que la firme de Dearborn a perdu près d’un milliard de dollars en Europe durant les cinq dernières années.

Dans tous les cas, nous en serons plus sur cet éventuel pacte la semaine prochaine.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer