Fiat disparaitrait de l’Amérique du Nord, Chrysler serait confiné aux É-U - Actualités

Nouvelles

Fiat disparaitrait de l’Amérique du Nord, Chrysler serait confiné aux É-U

Sergio Marchionne mettrait l'accent sur les marques les plus profitables de FCA, c'est-à-dire Ram et Jeep.

L'équipe RPM

31 mai 2018

FCA

Après avoir rappelé 4,8 millions de véhicules aux États-Unis, le groupe FCA refait parler de lui. Sergio Marchionne, administrateur délégué du groupe, voudrait mettre fin aux ventes de Fiat en Amérique du Nord et en Chine et confiner la marque Chrysler aux États-Unis.

À LIRE AUSSI : Hagerty dévoile les véhicules 2018 les plus susceptibles d'être collectionnés

C’est une bombe qui a été lâchée par Bloomberg le matin du 30 mai. Selon le site web, Fiat cesserait ses activités en territoire nord-américain et en Chine d’ici les prochaines années. La marque de Turin n’offrirait ses véhicules qu’au Brésil, à l’Europe et aux pays émergents.

De plus, selon la même source, la marque Chrysler pourrait appartenir au passé pour plusieurs pays dans lesquels elle est présente actuellement, notamment le Canada. La stratégie serait de limiter la marque principalement au marché américain. Pour le moment, seules la 300 et la Pacifica sont commercialisées par Chrysler.

Toujours d’après Bloomberg, l’avenir de FCA semble être entre les mains des VUS Jeep et des voitures de luxe Maserati. Il miserait également sur Jeep et Ram, les deux marques qui fonctionnent le mieux au sein du groupe en Amérique du Nord. Le but de Marchionne serait de doubler le volume des ventes de Jeep d’ici 2022. 1,4 million de véhicules de la marque ont été écoulés l’année passée.

FCA pourrait aussi fusionner les états financiers d’Alfa Romeo et de Maserati, laissant présager une fusion de marques à plus ou moins long terme.

Pour Sergio Marchionne, dont c’est la dernière année aux commandes du groupe, il s’agit d’une décision majeure. 

Des ventes décevantes 

Fiat est retournée aux États-Unis en 2011. L’année de son retour, ses ventes ont été estimées à 19 800 unités alors qu’un seul modèle était offert, la Fiat 500. En comparaison, la même année, Chrysler écoulait 221 300 véhicules au pays de la bannière étoilée. En 2017, Fiat vendait 26 500 unités avec 4 modèles disponibles, contre presque 189 000 pour Chrysler. À titre de comparaison, Jeep – leader incontesté – a sorti 800 000 véhicules de ses concessionnaires, l’année dernière. Au premier trimestre 2018, Fiat a vendu 5 400 voitures.

Au Canada, 2 340 Fiat ont trouvé preneurs en 2017, ce qui en fait un des constructeurs les moins populaires auprès des consommateurs. Chrysler, pour sa part, a écoulé 13 364 modèles pour la même année. 

Ces informations restent à être confirmées par FCA. Les détails de la stratégie future du groupe seront révélés vendredi 1er juin à Balocco dans la région du Piémont (Italie). Restez à l’affut de notre site web pour tous les détails.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer