FCA supprime 1 500 emplois à Windsor - Actualités

Nouvelles

FCA supprime 1 500 emplois à Windsor

Alors que les interruptions et fermetures se font plus nombreuses en Ontario, FCA investit massivement aux États-Unis.

Reuters

Tout juste hier, nous apprenions que FCA interrompra la production de ses usines ontariennes pour deux semaines. La société a affirmé que ces arrêts temporaires sont la conséquence d’un ralentissement des ventes de véhicules assemblés sur ces chaînes. Et puisqu’une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, FCA confirme maintenant qu’un des trois quarts de travail à l’usine de Windsor sera aboli dès le 30 septembre, ce qui signifie la perte de 1 500 emplois directs.

 

À LIRE AUSSI : Groupe FCA : pause de production en Ontario

L’information nous parvient de la responsable des communications de Fiat/Chrysler Automobile, LouAnn Gosselin. Celle-ci soutient que l’entreprise est contrainte de « mieux aligner la production à la demande mondiale ». Il faut dire que l’usine de Windsor, bien qu’elle ait connu de grands investissements pour intégrer la production de la Chrysler Pacifica, n’assemble que deux modèles. L’autre produit, la Dodge Grand Caravan, est l’un des plus anciens de la gamme FCA.

Après l’effondrement des ventes du segment des fourgonnettes passagers dans les années 2000, elles se sont maintenant stabilisées, mais demeurent passablement moins importantes qu’à l’époque. Il faut aussi souligner que les constructeurs automobiles ont généralement des stratégies de production polyvalentes afin d’avoir la possibilité de construire plusieurs modèles complètement différents sur la même ligne. Malheureusement, à Windsor, ce n’est pas le cas.

Bien évidemment, le syndicat Unifor est outré par la décision de FCA, puisque sur les 6 100 employés, 1 500 perdront leur gagne-pain le 30 septembre prochain. Malheureusement, pressions syndicales ou pas, FCA ne pourra pas forcer la vente de Pacifica ou de Grand Caravan. Même si le syndicat monte aux barricades, c’est la triste réalité et elle ne changera pas. Simplement, les consommateurs se détournent de plus en plus du segment des fourgonnettes pour rejoindre celui des utilitaires sport.

L’aspect le plus risqué pour l’usine de Windsor vient du fait que FCA ne lancera pas de nouvelle production, ou de véhicule qui pourrait relever la production. Au contraire, le groupe a annoncé l’investissement de 4,5 milliards de dollars au Michigan pour la modernisation de ses installations et la création de 6 500 emplois. Un autre coup dur pour la production automobile ontarienne. On se souvient que GM annonçait il y a quelques mois la fermeture de l’usine d’Oshawa où 4 500 autres emplois liés à l’automobile ont été perdus.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer