En 2020, le Salon de Détroit aura lieu au mois de juin - Actualités

Nouvelles

En 2020, le Salon de Détroit aura lieu au mois de juin

La direction du NAIAS vient de confirmer la rumeur sur le déménagement du salon automobile au mois de juin, et ce, à compter de 2020.

Vincent Aubé

23 juillet 2018

NAIAS

Le Salon de Détroit ne sera plus un salon automobile glacial alors que la capitale de l’automobile gèle au rythme de l’hiver. À partir de 2020, l’exposition se tiendra au mois de juin.

À LIRE AUSSI : BMW iX3 : la production débute en Chine à partir de 2020

L’édition 2019 aura quand même lieu en janvier au début de la nouvelle année. Par contre, il faudra attendre plus d’une année pour se rendre à la 32e édition du Salon de Détroit, elle qui aura tout de même lieu au COBO Center, édifice célèbre où se tient le NAIAS (North American International Auto Show) chaque année. Elle se déroulera à partir du 8 juin 2020.


L’organisation du salon justifie ce changement par les nombreuses attractions extérieures que les constructeurs peuvent donner aux membres de la presse, aux professionnels de l’industrie, ainsi qu’au public. Le « retour sur l’investissement » serait meilleur en plein été, selon les dirigeants de l’événement, d’autant plus qu’il coûterait passablement moins cher à une période où les heures supplémentaires ne sont pas aussi abondantes comme dans la période de Noël et du Jour de l’An.


« Notre salon est sur le point de subir l’une des plus importantes transformations des trois dernières décennies […] Detroit va continuer d’être une scène importante pour les dévoilements des véhicules les plus iconiques du monde entier en plus d’accueillir une audience internationale de médias et d’influenceurs », a déclaré Rod Alberts, directeur général du NAIAS.

En plus des dévoilements et autres activités reliées à l’automobile à l’extérieur du Centre COBO, la ville de Détroit entend participer plus sérieusement à ce salon estival en rendant accessible des lieux comme le Hart Plaza, le Campus Martius, l’avenue Woodward, et le parc Grand Circus.

Rod Alberts a même ajouté : « Le potentiel de créer un mois complet dédié à l’automobile qui commencerait avec le Grand Prix de Détroit, suivi du Salon de Détroit en se concluant avec les feux d’artifice sur la rivière, donnerait aux invités une expérience de festival inégalée ».

Il est trop tôt pour crier victoire du côté de Détroit, surtout après une décennie très dure pour l’économie locale, mais ce changement de mois dans l’année est sans contredit une manière de détourner l’attention sur le fait que de plus en plus de constructeurs se tournent vers d’autres solutions pour présenter leurs nouveaux modèles. Rappelons que pour l’édition de 2019, Mercedes-Benz, Audi et BMW ont déjà annoncé leur absence de l’exposition tenue au mois de janvier. Et il ne faut pas oublier la concurrence de plus en plus féroce de la part du CES qui se tient à Las Vegas à la même période de l’année.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer