Cadillac s’électrifiera dans un peu plus d’un an - Actualités

Nouvelles

Cadillac s’électrifiera dans un peu plus d’un an

Malgré le désastre des ventes du coupé ELR, Cadillac n’a pas dit son dernier mot en matière d’électrification. Le constructeur de voitures de luxe de GM espère lancer d’ici un an sa toute première voiture réellement 100 % électrique.

Luc-Olivier Chamberland

2 décembre 2019

La formule du coupé avec l’ELR n’a tout simplement pas fonctionné. Conscient de l’erreur, Cadillac va revenir dans l’électrification, mais cette fois avec un VUS. Apparemment, il ne reste qu’un an à attendre.  

Cadillac est l’un des premiers constructeurs automobiles de prestige à s’être lancé dans l’électrification en 2014 avec le coupé ELR. Essentiellement une Chevrolet Volt endimanchée, le coupé, malgré ses lignes spectaculaires, n’a jamais décollé au chapitre des ventes. Son prix était beaucoup trop élevé pour séduire les acheteurs. À cela, on doit ajouter que le ELR fonctionnait bel et bien toujours à l’électricité, mais venait avec un moteur thermique en prolongateur d’autonomie. Il s’agissait donc d’un hybride + +. 

À LIRE AUSSI: Tesla dévoile son incomparable camion : le Cybertruck

À LIRE AUSSI: Le prochain Cadillac Escalade pourrait être électrique

Avec les avancées technologiques et surtout la mouvance du marché vers les VUS, Cadillac estime pouvoir corriger le tir dans un peu plus d’un an. L’information nous vient du The Detroit Bureau suite à un entretien avec Rick Spina, le responsable de l’électrification et de l’autonomisation chez GM. Le fer de lance de cette offensive passera initialement par une version de production du concept Cadillac EV dévoilé en janvier dernier au Salon de l’auto de Detroit. La forme du VUS à la jonction entre le compact et l’intermédiaire saura attirer les acheteurs. 

Le Cadillac EV, ou peu importe son futur nom, sera construit sur une toute nouvelle plate-forme au sein de la famille GM. Très modulaire, elle pourra s’étirer dans tous les sens tout en étant configurable autant en traction, propulsion qu’avec un rouage intégral. Conséquemment, les options et les variations sont presque illimitées. Spina soutient qu’au cours des 3 à 7 prochaines années, l’électrification sera au cœur des nouveautés présentées chez GM. Il n’y a pas que Cadillac qui en jouira, toutes les divisions pourront en bénéficier. Il suffit de penser au Buick Enspire, du même format que le Cadillac EV ou encore le remplaçant de la Volt qui viendra également sous la forme d’un VUS. Non seulement les configurations de carrosserie pourront grandement changer, mais les puissances de même que les autonomies pourront elles aussi se différencier sans trop d’efforts techniques.

Bien que les VUS aient la cote, l’un des premiers véhicules que l’on risque de voir avec une motorisation 100 % électrique sera une camionnette pleine grandeur. GM n’a clairement pas l’intention de s’en laisser imposer par la panoplie de camionnettes 100 % électriques récemment dévoilées. Il suffit de penser au Tesla Cybertruck, au Neuron EV T/One et bien sûr au Rivian R1T ainsi qu’à l’association de Ford avec Rivian et l’annonce d’un F- 150 100 % électrique. Considérant l’importance de ce segment aux États-Unis, il y a de fortes chances que GM s’attaque à ce segment en priorité, surtout qu’il ne voudra pas faire office de figurant. Il y a même des rumeurs qui soutiennent que GM utiliserait l’électrification d’une camionnette pour assurer le retour du nom Hummer. 

Comme c’est toujours le cas lorsqu’il est question d’électrification, on entend beaucoup de belles paroles, mais l’on voit bien peu de véhicules concrets. Espérons que les bottines de GM suivront ses babines!

POURRAIT VOUS INTÉRESSER:

VIDÉO : Essai éclair : Cadillac XT4 2019

Tags associés: Auto électrique, VUS électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Circuit électrique, Batteries, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer