C’est officiellement la fin du Mercedes-Benz Classe X - Actualités

Nouvelles

C’est officiellement la fin du Mercedes-Benz Classe X

À peine trois ans après son introduction, le Mercedes-Benz Classe X est rayé de la carte.

4 février 2020

Mercedes-Benz

C’est en 2017 que Mercedes-Benz a introduit le Classe X, une camionnette intermédiaire de luxe qui devait permettre au constructeur d’élargir encore plus sa clientèle. Le modèle en avait fait jaser plusieurs lors de son introduction, beaucoup d’amateurs espéraient que le modèle serait offert au Québec. C’était très audacieux et surtout, la camionnette permettait à Mercedes de s’inscrire dans un segment inhabité par sa concurrence traditionnelle. 

Curieusement, Mercedes-Benz avait décidé à l’époque de ne pas offrir le Classe X en Amérique du Nord, une étrange décision si l’on considère que le continent représente le plus important marché pour les véhicules du genre. Commercialisé uniquement en Europe, il n’aura pas connu le succès escompté puisque le constructeur a confirmé la fin de sa production. On se souviendra que le véhicule avait été produit avec la collaboration de l’alliance Renaud-Nissan dont il héritait notamment la plate-forme, le moteur et la transmission. Le véhicule était capable de remorquer jusqu’à 3 500 kilos (7 715 lb), une capacité intéressante pour un modèle intermédiaire.

Plusieurs éléments expliquent l’échec du Classe X. D’une part, les Européens préfèrent surtout les petits véhicules et les camionnettes sont considérées comme des véhicules de travail. Son prix assez corsé n’a pas aidé sa cause,  soit un peu de plus de 50 000 euros (environ 74 000 $) dans le cas du modèle V6, ce n’est pas rien pour une camionnette intermédiaire, même si elle arbore la célèbre étoile argentée.

 

 

15 000 unités ont été vendues l’an dernier, un chiffre de loin inférieur aux prévisions. Les rumeurs de sa disparition avaient déjà commencé à circuler, il semble finalement que Mercedes-Benz ait décidé d’arrêter les frais. 

Le Mercedes-Benz Classe X fera partie des véhicules ayant connu un échec commercial, mais qui sait, un jour on dira peut-être qu’il était simplement en avance sur son temps. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Mercedes-Benz, partie 1 : le berceau de l'automobile

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer