C’est fini pour les Ford Taurus et Chevrolet Cruze - Actualités

Nouvelles

C’est fini pour les Ford Taurus et Chevrolet Cruze

La mort de ces berlines américaines était annoncée depuis un certain temps déjà.

Chevrolet/Ford

Deux autres clous se sont enfoncés dans le cercueil des berlines avec la fin de la production des Ford Taurus et Chevrolet Cruze la semaine dernière. Bien que le geste se soit fait sans fanfare ni trompette, il s’agit malgré tout de deux étapes significatives pour les constructeurs Ford et Chevrolet.

À LIRE AUSSI : Ford Ranger 2019 - Le retour du "petit" pick-up

La Ford Taurus est avec nous, presque sans interruption, depuis son introduction en 1985 en tant que modèle 1986. À l’époque, elle était aussi révolutionnaire qu’importante pour Ford. On ne doit pas oublier qu’à la fin des années 90 et au début des années 2000, la Taurus était la voiture la plus vendue aux États-Unis. Pour faire un parallèle, c’est comme si Toyota mettait un terme à la production de la Camry. Avec le temps, pas moins de 8 millions de Taurus ont trouvé preneur. Depuis ses origines, la Taurus est restée fidèle à son usine d’assemblage à Chicago. 

Fort heureusement pour les travailleurs de cette chaine de montage, la mort de la Taurus ne signifie pas la retraite. Bien au contraire, dans une optique de relance, Ford a annoncé des investissements de plus d’un milliard de dollars pour la modernisation des installations. Sans grande surprise, la prochaine série de véhicules à en sortir sera des utilitaires sport, plus particulièrement le nouveau Ford Explorer et sa version pour les services policiers nommée Ford Police Interceptor Utility.

Dans le cas de la Chevrolet Cruze, le modèle en soi ne risque pas de passer à l’histoire mais est tout de même l’ultime berline compacte que GM aura construite pour le marché nord-américain. On se souvient que l’on accorde très souvent à GM la paternité du segment des voitures compactes des temps modernes avec la présentation de la Chevrolet Vega en 1970, à la veille du choc pétrolier.

Depuis, une collection d’automobiles toutes plus décevantes les unes que les autres lui ont succédé : Monza, Cavalier, Cobalt, Optra et la Cruze de première génération entre 2008 et 2015. Fin d’une longue page d’histoire, la toute dernière Cruze sortira de l’usine ce mercredi soit presque exactement 50 ans après les débuts de la production de la Vega à l’usine de Lordsdown en Ohio. Contrairement à Chicago (Ford) avec son brillant avenir, Lordsdown est l’une des chaines de montage sur lequel le couperet de la rationalisation annoncée par Mary Barra, la patronne de GM, est tombé. C’est donc la fin d’une longue aventure en Ohio.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer