BMW i4 Concept : Tesla et Polestar dans la mire - Actualités

Nouvelles

BMW i4 Concept : Tesla et Polestar dans la mire

Malgré les insuccès des i3 et i8, BMW n’en a pas fini avec l’électrification. Dans le cadre de ce qui devait être le Salon de l’auto de Genève, on découvre une berline compacte au design affirmé, la BMW i4 Concept.

BMW

L’offensive de BMW en matière d’électrification bat son plein. Après les i3, i8 de même que les futurs VUS iX3 et iNEXT, on se lancera dans l’univers des berlines compactes avec la i4. Dotée d’une autonomie aux environs de 500 kilomètres, sa production débutera dès 2021.

L’annulation du Salon de Genève force les constructeurs automobiles à revoir leur stratégie de dévoilement. Alors que la présentation du BMW i4 Concept devait être un moment spectaculaire, on se retrouve avec une simple annonce, tout ce qu’il y a de plus conservateur. Bien que les fanfares et les trompettes soient absentes, le modèle n’est pas moins important pour BMW.

On découvre donc une berline de taille compacte, similaire à la Série 3 que l’on connaît très bien. Le design s’affirme fortement avec ses similitudes au concept 4 qui met la table pour le prochain coupé de Série 4. Le point le plus évident, mais aussi le plus polémiste, est cette fameuse calandre démesurée qui s’étire vers le bas. Les critiques quant à son esthétique fusent de toutes parts, mais il semble bien que BMW soit déterminé à aller de l’avant. Le reste de la berline offre des proportions agréables tout en ayant une pointe de sportivité propre à BMW. On note également les jantes à la fonction aérodynamique. Pour l’arrière, l’agressivité du design se poursuit avec un coffre qui intègre un gros becquet de même que des diffuseurs qui favorisent l’écoulement de l’air sous le véhicule. Selon BMW, ce concept, est très proche de la version de production qui sera dévoilée vers la fin de l’année ou en début d’année prochaine.

 

 

La cabine s’offre en spectacle avec un univers futuriste, mais teinté d’une certaine simplicité. On remarque rapidement l’accent sur la luminosité avec une imposante surface vitrée et un toit entièrement transparent. La planche de bord se limite à une grande pièce de boiserie avec un écran légèrement incurvé. Le tout est agrémenté d’appliques de bronze et même de morceaux de cristal. Pour la production, l’essentiel y sera, mais les matériaux fins seront certainement remplacés par des textures plus fonctionnelles et surtout moins onéreuses.

Le cœur de la voiture est naturellement sa motorisation. BMW annonce une puissance combinée des moteurs électriques de 530 chevaux. La pile sera généreuse avec une capacité de 80 kWh. Cela devrait être suffisant pour lui donner une autonomie d’environ 500 kilomètres (600 km selon le mode WLTP). S’inscrivant dans le programme eDrive, BMW adopte les dernières innovations en matière de conception des cellules de la batterie. Il s’agit apparemment de la même technologie que l’on verra dans les VUS iX3 et iNEXT.

On ne se pose pas la question à savoir si le i4 Concept sera produit, mais bien à quel moment? BMW a déjà fait l’annonce d’un investissement de 200 millions d’euros pour son usine de Munich où l’on fabrique les Série 3. Il semblerait que la machinerie actuelle soit compatible à 90 % pour l’assemblage de la i4. Pour le 10 % restant, BMW devra adapter la chaine de montage. Reste maintenant à savoir tous les détails finaux comme la date de disponibilité, l’autonomie réelle de même que la plus importante question : quel sera le prix de la BMW i4 ? Si BMW veut être compétitif face à la Tesla Model 3 et la Polestar 2, le tarif maximal ne devrait pas excéder les 70 000 $.      

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, Berline électrique, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer