Bilan routier 2020, les routes moins mortelles mais pas pour les cyclistes - Actualités

Nouvelles

Bilan routier 2020, les routes moins mortelles mais pas pour les cyclistes

La SAAQ vient de dévoiler son bilan routier pour 2020 : 340 personnes sont décédées sur les routes, soit 9 de plus qu’en 2019.

22 septembre 2021

Chaque année, la Société de l'assurance automobile du Québec dévoile son bilan routier qui présente les statistiques sur le nombre de personnes accidentées sur la route au Québec. Pour 2020, 340 personnes sont décédées sur les routes, soit 9 de plus qu’en 2019.

Malgré cette légère hausse entre 2019 et 2020, on remarque une forte tendance à la baisse depuis 1973 où l’on comptait 2 209 décès annuellement par comparaison avec 318 en 2014, le chiffre le plus bas de notre histoire. À l’époque, il n’y avait que 2 265 471 véhicules en circulation par rapport à 6 834 681 en 2020 ; on comprend aisément que les véhicules modernes sont devenus de plus en plus sécuritaires au fil des années, surtout à partir du début des années 90.

Le nombre de personnes blessées légèrement en 2020 se chiffre à 22 966. Il s’agit d’une diminution de 31,3 % par comparaison avec 2019 et de 33,9 % par rapport à la moyenne de 2015 à 2019. On dénombre ainsi un total de 24 471 personnes accidentées en 2020, ce qui représente une diminution de 10 617 personnes accidentées si l’on compare avec 2019 (-30,3 %). Par rapport à la moyenne de 2015 à 2019, cela représente une baisse de 33,1 %.

 

 

Fait intéressant, on note une baisse de 7 % des morts chez les 15 à 24 ans, mais une hausse de près de 27 % chez les 25 à 34 ans et de 23,4 % chez les 55 à 64 ans.

Les décès chez les cyclistes en forte hausse

Quant à la catégorie d’usager, le bilan s’est grandement amélioré chez les piétons avec une baisse de 26,1 % par rapport à 2019, alors que les accidents mortels impliquant des cyclistes et les motocyclistes ont subi une hausse 75 et de 50 % respectivement par rapport à 2019. La catégorie des véhicules de promenade est demeurée assez stable à 1,1 %.


Huit régions sur 17 ont connu une diminution du nombre de décès par rapport à 2019. Dans huit des autres régions, le nombre de décès a augmenté, alors qu’il est resté stable pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La plus importante diminution en nombre touche la région de la Capitale-Nationale, avec une baisse de 14 décès (-53,8 %) par rapport à 2019. D’autre part, on note une hausse de 14 décès (77,8 %) pour la région de Lanaudière.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La technologie améliore-t-elle la sécurité automobile?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer