Bentley sera tout électrique d’ici 2030 - Actualités

Nouvelles

Bentley sera tout électrique d’ici 2030

La transition électrique de Bentley s’amorcera en 2026.

6 novembre 2020

Bentley

L’électrification des transports prend son erre d’aller, et, depuis tous les coins de l’industrie, les constructeurs d’automobiles déballent leurs promesses de se débarrasser du moteur thermique. C’est maintenant au tour de Bentley. En effet, le constructeur britannique de voitures de grand luxe exclusives assure que, d’ici la fin de cette décennie, tous ses modèles seront tout électriques.

Cette nouvelle n’est pas du tout surprenante étant donné que Bentley appartient au groupe Volkswagen. Après tout, elle hérite déjà de plusieurs composants mécaniques de Porsche. Or, comme l’Audi e-tron GT, il ne serait pas étonnant également de voir un modèle Bentley mû par la mécanique électrique de la Porsche Taycan au cours des prochaines années.

Mais comme elle se positionne actuellement comme le plus grand constructeur de moteurs V12 du monde, et que ses produits sont vendus en petites quantités, Bentley pourrait, avec ses intentions d’électrifier le tout, venir bouleverser l’identité-phare de la marque.

Selon le PDG de Bentley, Adrian Hallmark, qui s’est confié au média américain Car & Driver sur le sujet : « Il sera important d’effectuer notre transition avec des technologies hybrides rechargeables en premier lieu. Notre entreprise est petite, donc, il nous faudra emprunter des composants de nos entreprises voisines. »

 



Quand M. Hallmark parle de technologie hybride rechargeable, il parle surtout du moteur V6 PHEV qu’on retrouve actuellement sous le capot du Bentley Bentayga. Cette mécanique pourrait carrément venir remplacer le V8 de tous les modèles Bentley existants, laissant le V12 au sommet de la gamme pendant encore quelques années. Adrian Hallmark estime que la transition de Bentley vers le tout-électrique s’amorcera officiellement en 2026, lorsque tous ses modèles offriront déjà une forme quelconque d’électrification.

« Au cours des cinq prochaines années, les technologies électriques auront déjà beaucoup évolué. Il ne serait pas du tout étonnant de voir apparaître des batteries de plus de 120 kilowattheures dans les chaînes d’approvisionnement du groupe Volkswagen. Ces technologies nous permettront ainsi d’électrifier nos modèles, et ce, sans compromis sur l’autonomie » - explique M. Hallmark.

Évidemment, ce n’est pas un constructeur à petite échelle comme Bentley qui fera une grande différence sur les émissions de GES, mais le fait que ce constructeur s’acharne sur l’électrification à son tour est un signe que l’industrie de l’automobile passe actuellement par une transition énergétique inévitable. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Bentley : un luxe artisanal

Tags associés: Véhicules électriques, Auto électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer