Au tour du BMW iNext 2021 d’aller dans le désert de Kahalari - Actualités

Nouvelles

Au tour du BMW iNext 2021 d’aller dans le désert de Kahalari

On pourrait croire que Mercedes-Benz et BMW se sont parlé! Hier, Mercedes-Benz dévoilait des images du EQA dans la neige, aujourd’hui, BMW fait la même chose, mais avec l’iNEXT et en Afrique du Sud. L’un teste dans le froid polaire, l’autre dans la canicule africaine!

27 février 2020

Tout comme les autres constructeurs, BMW continue son offensive en matière d’électrification. Nous verrons sous peu le iX3, à Genève un Concept i4 et dans quelques mois, la version de production de l’iNEXT, un VUS 100 % électrique. Pour mousser l’enthousiasme des amateurs, BMW dévoile des images de l’iNEXT testé en Afrique du Sud. 

L’euphorie de l’électrification se poursuit avec la présentation par BMW de photos de l’iNEXT prises alors que le VUS 100 % électrique effectue des tests en Afrique du Sud. Au même titre que ma publication d’hier sur le Mercedes-Benz EQA, les constructeurs en sont à faire les essais sous des températures extrêmes. Mercedes-Benz roule dans la neige et le grand froid tandis que BMW se retrouve de l’autre côté de la planète et dans l’autre hémisphère pour y trouver des chaleurs insupportables près du désert du Kalahari.

Le but de l’exercice est de mettre à l’épreuve toutes les composantes du véhicule. Non seulement une voiture « normale » doit y passer, mais c’est encore plus pointu pour un véhicule électrique. On le sait, la température a de grandes conséquences sur le fonctionnement et la durabilité d’une pile. Généralement, lorsqu’il fait très chaud, la pile a tendance à se dégrader plus rapidement, donc à perdre de l’autonomie. De là l’importance pour les constructeurs de valider et d’observer le rendement de leur système de refroidissement des piles. Naturellement, on désire que le véhicule conserve un excellent fonctionnement le plus longtemps possible. On expose donc l’iNEXT sous un soleil de plomb durant des heures simplement pour voir l’impact de la chaleur extrême sur toutes les composantes, incluant les matériaux de l’habitacle. 

 

 

Preuve que l’iNEXT arrivera sous peu, on sait qu’il est déjà passé à travers une série d’autres tests. Tout comme le Mercedes-Benz EQA, il est allé dans le Grand Nord à Arjeplog en Suède, sur le fameux Nürburgring, de même qu’en France sur le site d’essai privé de BMW à Miramas.

L’iNEXT sera une révolution pour BMW puisqu’il sera le premier produit de la marque bavaroise à pleinement embrasser la définition du futur du constructeur à travers le programme NUMBER ONE NEXT. BMW parle de plusieurs champs d’expertise où l’on accordera une importance cruciale au développement et à l’élaboration de l’avenir, BMW se concentrera sur le D-ACES (Design, Autonomus, Connected, Electrified, Service). Pour l’instant, on n’a que très peu d’informations sur les données techniques du BMW iNEXT 2021. Ce qui importe, c’est qu’il entrera en production à l’usine de Dingolfing en Allemagne d’ici la fin de l’année 2021.

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer