Au tour de la Kia Stinger de tirer sa révérence - Actualités

Nouvelles

Au tour de la Kia Stinger de tirer sa révérence

Même si Kia nous assurait que la Stinger était ici pour rester, elle vit elle aussi les contrecoups de la transition énergétique et de la préférence des consommateurs pour les VUS.

20 juillet 2021

Kia

À la suite de la nouvelle à l’effet que Volkswagen Canada cessera de commercialiser l’Arteon chez nous l’année prochaine, c’est maintenant au tour de sa principale concurrente, la Kia Stinger, de jeter l’éponge. En effet, cette catégorie de voitures ne semble pas cadrer avec les projets de commercialisation nord-américaine des constructeurs de marques généralistes. 

Cette information n’a toutefois pas encore été confirmée par Kia qui préfère garder le silence sur le retrait de sa berline porte-étendard. C’est le média sud-coréen Korean Car Blog qui annonce que l’usine de montage de Kia de Sohari, qui produit actuellement la Stinger, amorcera des travaux de restructuration dès l’année prochaine afin d’être en mesure de produire des véhicules électriques. La production de la Stinger cessera donc au deuxième quart de 2022.

Kia Stinger 2022Kia avait pourtant confirmé que la Stinger resterait au sein de sa gamme au moins jusqu’en 2024. Le modèle vient même d’être mis à jour pour l’année modèle 2022, incorporant certains composants tirés tout droit de la Genesis G70, comme un différentiel arrière autobloquant et un système d’échappement actif. Hélas, avec de ventes annuelles moyennes de 13 000 exemplaires (en Amérique du Nord), la Stinger ne se vend tout simplement pas assez pour justifier son existence. Pour mettre les choses en contexte, Kia vend en moyenne six Telluride contre une Stinger en moyenne au pays.

 Kia Stinger 2022Il faut dire que, tout comme l’Arteon, la Stinger n’avait jamais été conçue pour fracasser des chiffres de ventes. Il s’agit d’un produit exclusif qui n’attire qu’un très mince pourcentage des consommateurs. 

Kia Stinger 2022La Stinger aura toutefois permis au constructeur de gagner de la crédibilité après des consommateurs en matière de performance et de design. Rappelons qu’elle a été la seule berline du type coupé provenant d’une marque généraliste à tenir tête aux marques allemandes en matière d’accélération et de comportement routier. Son design audacieux, mis sur pied par les stylistes de renommée Peter Schreyer et Gregory Guillaume, n’aura certainement pas passé inaperçu.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer