Au Québec, les collisions mortelles ont augmenté en 2021 - Actualités

Nouvelles

Au Québec, les collisions mortelles ont augmenté en 2021

Si les données de 2019 de Transports Canada nous apportaient de bonnes nouvelles, celles du Québec en 2021 ne sont pas aussi roses.

13 janvier 2022

Courtoisie

Plus tôt cette semaine, nous vous parlions des données de Transports Canada entre 2000 et 2019 qui démontraient une nette réduction des collisions mortelles au pays au cours des deux dernières décennies. Mais bien que Transports Canada tarde à publier ses données au cours des deux dernières années en raison des confinements liés à la pandémie de COVID-19, la Sûreté du Québec publie tout de même ses chiffres de 2021. Et ils ne sont pas très positifs.

En effet, au Québec, on note une légère augmentation des collisions mortelles par rapport à 2020. On compte un total de 245 décès, soit 14 de plus que l’année précédente. Ces chiffres sont d’ailleurs au-dessus de la moyenne des cinq dernières années qui est de 233 collisions mortelles.

Collision mortelle

La SQ souligne que, parmi ces collisions, 20 % des victimes décédées ne portaient pas la ceinture de sécurité. Les principales causes d’accident ont été des excès de vitesse et la conduite imprudente, qui ont représenté 24,5 % des cas en 2021. Les capacités affaiblies par l’alcool, les drogues et la fatigue ont représenté 14 % des collisions mortelles, tandis que les distractions au volant ont représenté 7 % des décès.

 



Les données affichent également une augmentation des collisions mortelles impliquant au moins une motocyclette, soit 57 décès en 2021 par rapport à 41 l’année précédente.

Collision mortelle

La région la plus touchée a été la Montérégie où un total de 41 décès ont été répertoriés. En ce qui concerne les piétons et les cyclistes, 29 individus ont perdu la vie sur la route l’an dernier. Il s’agit toutefois d’un bilan semblable à celui de 2020.


Ce qui est d’autant plus alarmant de ces chiffres, c’est que le Québec a été partiellement confiné durant une bonne partie de l’année, avec des restrictions de voyager entre les régions et, même, vers les autres provinces. Il y avait également la présence d’un couvre-feu qui s’est étiré de janvier à mai 2021, réduisant considérablement le nombre de déplacements à l’intérieur de la province.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Le coussin gonflable est-il la seule protection en cas de collision?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer