3 millions de véhicules Hyundai et Kia touchés par les enquêtes de la NHTSA - Actualités

Nouvelles

3 millions de véhicules Hyundai et Kia touchés par les enquêtes de la NHTSA

Ces deux enquêtes portent sur certains véhicules des deux marques coréennes qui présenteraient des risques d’incendie.

Samuel Lessard

3 avril 2019

Hyundai

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a ouvert, lundi dernier, deux enquêtes sur certains véhicules Kia et Hyundai au sujet d’incendies qui n'ont pas été causés par un impact. En tout, environ trois millions de véhicules sont visés par ces enquêtes aux États-Unis.

À LIRE AUSSI : Le CAS demande d'examiner certaines Hyundai et Kia pour cause d'incendies

Les modèles touchés sont les Hyundai Santa Fe et Sonata de 2011 à 2014, les Kia Sorento et Optima de 2011 à 2014, ainsi que les Kia Soul de 2011 à 2015.

Cette annonce fait suite à la pétition que le CAS (Center for Auto Safety) a fait parvenir à la NHTSA il y a environ six mois pour la sommer de mener une enquête. Depuis 2007, le CAS accorde une attention particulière à certains véhicules des deux marques sud-coréennes, justement pour le risque d’incendie.

Le CAS affirme que le nombre d’incendies rapportés est passé de 124 (lors de la remise de la pétition) à plus de 3 000 aujourd’hui, dont environ une centaine auraient occasionné des blessures.

Le NHTSA a dit ne pas concentrer ses recherches uniquement sur les composantes mécaniques, mais aussi sur d'autres pièces du véhicule qui pourraient avoir une incidence sur le problème. Hyundai a confirmé sa pleine collaboration à l’enquête. Kia, de son côté, n’a pas commenté.

Notez qu'il s’est vendu près de 330 000 exemplaires des modèles concernés au Canada.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer