Volkswagen regarde vers l'avenir avec son prototype de fourgon I.D. Buzz Cargo - Actualités

Nouveaux modèles

Volkswagen regarde vers l'avenir avec son prototype de fourgon I.D. Buzz Cargo

Habillé en tenue de course pour le Salon de Los Angeles, le prototype de fourgon électrique Volkswagen I.D. Buzz Cargo fait probablement déjà saliver les propriétaires de petites entreprises.

Vincent Aubé

28 novembre 2018

Volkswagen

Ce n’est pas la première fois que Volkswagen montre son prototype I.D.Buzz Cargo, mais son apparition au Salon de Los Angeles est certainement la première fois qu’on peut l’admirer avec une combinaison de course.

À LIRE AUSSI : Les électriques de Volkswagen aussi bons que ceux de Tesla, pour la moitié du prix

Rassurez-vous, le constructeur allemand n’a pas l’intention de se lancer dans une série monotype de course de fourgons électriques. Non, dans ce cas-ci, il s’agit plutôt d’un concept de véhicule de support pour la fameuse I.D.R qui a établi un nouveau record de passage à l’ascension de Pikes Peak au mois de juin dernier.

Bien entendu, la présence du fourgon I.D. Buzz Cargo à Los Angeles fait partie de la stratégie de Volkswagen de passer en mode électrique d’ici quelques années, le modèle de production de ce fourgon étant attendu d’ici 2022 en Europe.

L’I.D. Buzz Cargo repose sur la même plateforme MEB (Modular Electric Drive Kit) que les autres futurs modèles rechargeables de la marque. Il sera donc très facile d’offrir deux types de batteries au lithium-ion, et ainsi, deux distances possibles entre les recharges. Volkswagen parle d’ailleurs de 322 km pour les batteries de base (48 kWh) et de 547 km pour les versions équipées de batteries à grande capacité (111 kWh). Les ingénieurs parlent déjà d’une recharge de la batterie à 80 % de sa capacité en trente minutes ou moins avec un chargeur ultrarapide de 150 kW.

Comme sur les fourgons antiques de la marque, l’I.D.Buzz Cargo envoie la puissance aux roues arrière motrices, puisque le moteur électrique est justement installé à cet endroit. Ce dernier développe d’ailleurs une puissance de 201 chevaux. Il ne serait pas étonnant qu’une variante à rouage intégral voie le jour éventuellement, pour les marchés plus nordiques, du moins!

Au moment d’écrire ces lignes, il est encore trop tôt pour spéculer sur l’avenir de ce fourgon commercial, mais si on se fie à la réaction du public à travers les différentes expositions, il est permis de croire qu’un jour, le constructeur allemand va réintégrer le segment des fourgons commerciaux avec ce sympathique modèle inspiré du passé.





Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer