Volkswagen pourrait faire appel à Ford pour sa prochaine camionnette - Actualités

Nouveaux modèles

Volkswagen pourrait faire appel à Ford pour sa prochaine camionnette

L'entente de principe entre Volkswagen et Ford pourrait être bénéfique pour les deux parties. De son côté, Volkswagen pourrait profiter de l'expertise de Ford pour développer une camionnette pour l'Amérique du Nord.

Vincent Aubé

13 novembre 2018

Volkswagen

Les chances de revoir une camionnette arborant les couleurs du géant Volkswagen sont bonnes si on se fie aux dires du chef de la direction de la marque, Herbert Diess.

À LIRE AUSSI : Les marques automobiles les plus recherchées sur Google, selon Veygo

En entrevue avec Automotive News, le principal intéressé a réitéré que les stratèges de la division de Wolfsburg étudiaient plus que jamais la possibilité d’ajouter une camionnette intermédiaire à la gamme nord-américaine.

La présentation plus tôt cette année du prototype Atlas Tanoak au Salon de New York a certainement raviver la flamme des amateurs en ce sens. Qui plus est, l’entente de principe entre Volkswagen et Ford se veut plus que favorable au partage des technologies.

S’il est clair que Ford cherche à profiter de l’investissement massif en matière de propulsion électrique, Volkswagen pourrait, de son côté, reprendre la plateforme d’une camionnette existante – le nouveau Ranger, par exemple – pour réintégrer le marché nord-américain du « pickup », un segment qui ne connaît aucun ralentissement.

Rappelons que Volkswagen possède déjà sa propre camionnette compacte ailleurs dans le monde, l’Amarok. Celle-ci n’a toutefois jamais traversé les frontières américaines ou canadiennes.

«Si la relation avec Ford évolue de manière positive, nous aurions un successeur à l’Amarok, qui conviendrait alors pour une commercialisation à l’international – et peut-être même pour les États-Unis. L'autre option est une camionnette monocoque, une option plus risqué pour l’Amérique», a déclaré Diess.

La tête dirigeante de Volkswagen a aussi tenu à dire qu’il était difficile pour un constructeur de s’immiscer dans le segment « très américain » de la camionnette. On a d’ailleurs pu le voir avec les succès en demi-teinte de Toyota avec son Tundra et Nissan avec son Titan. Par contre, dans le segment inférieur, celui de la camionnette intermédiaire, le Toyota Tacoma trône encore au sommet des ventes.

Pour l’instant, Volkswagen ne semble pas voir pris de décision à ce niveau, mais tous les éléments sont en place pour qu’une camionnette Volkswagen revienne sur nos routes nord-américaines à moyen terme.





Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer