Voici la Volkswagen Golf de huitième génération - Actualités

Nouveaux modèles

Voici la Volkswagen Golf de huitième génération

C’est sous le thème de l’évolution à l’allemande que la Golf MK8 est lancée, cachant quelques secrets sous sa carrosserie.

Samuel Lessard

25 octobre 2019

Volkswagen

L’arrivée d’une nouvelle génération pour une voiture aussi iconique que la Golf est un événement en soi dans l’industrie automobile. Après des mois de ce feuilleton d’images espionnes et d’informations arrivant par bribes, la huitième génération de la Golf est enfin lancée par Volkswagen. Et force est de constater que sous une robe qui a évolué à l’allemande, la petite Golf est remplie de technologies.

À LIRE AUSSI : La Volkswagen Golf Mk8 sera dévoilée le 24 octobre

Personne ne tombera en bas de sa chaise à la vue de la nouvelle Golf. Les proportions sont les mêmes, tout comme la forme de la fenestration et l’inclinaison du pilier C. Les parties avant et arrière sont modernisées avec des lignes un peu plus droites et stoïques, comme ce à quoi VW nous a habitués dernièrement. 

Le plus grand changement s’opère à l’intérieur. Le tableau de bord est complètement repensé avec le repositionnement des bouches de ventilation et l’intégration massive de technologies. Donc, adieu commandes de climatisation, qui fusionnent maintenant avec l’écran d’infodivertissement (8 pouces de série, 10,25 pouces en option) pour créer un point central à partir duquel toutes les commandes sont contrôlées. 

Même chose pour l’instrumentation entièrement numérique qui n’est plus réservée qu’à la Golf R. Elle est maintenant proposée de série dans toute la gamme, complétée par un affichage tête haute optionnel – disponible pour la première fois sur une Golf – de même que par plusieurs commandes tactiles, comme pour les phares et le toit ouvrant. 

À LIRE AUSSI : Essai de la Volkswagen Golf 2018

Autre changement d’importance sous le capot de la Golf vendue en Europe, avec l’arrivée de pas moins de cinq motorisations électrifiées, histoire d’appliquer un baume sur le « dieselgate ». De ce nombre, trois sont des hybrides légers ayant recours à la technologie 48 volts, alors que les deux autres sont des hybrides enfichables dont la puissance peut atteindre 248 chevaux. 

Deux moteurs trois cylindres à essence de 1,0 litre sont également proposés, en plus de deux autres quatre-cylindres 1,5 litres. Finalement, deux moteurs diesel de 2,0 litres sont disponibles, toujours du côté de l’Europe. Une variété de transmission manuelle et automatique est disponible.

À LIRE AUSSI : ID.3 : la voiture électrique de Volkswagen, réservée à l’Europe

Une nouvelle suite d’assistances à la conduite nommée Travel Assist est intégrée à la Golf, rendant possible le contrôle de la vitesse et de la direction par la voiture jusqu’à une vitesse de 210 km/h. Toutes les Golf sont également équipées des composantes qui assurent la communication entre le véhicule et les infrastructures (V2X) jusqu’à une distance de 800 mètres. Ceci jette la base de l’autonomisation de la conduite, en fournissant au conducteur et au véhicule des informations sensibles sur l’environnement dans lequel la voiture circule. 

À LIRE AUSSI : Volkswagen élimine la Golf R pour 2020

Ces données concernent les véhicules qui seront vendus en Europe. À l’heure actuelle, il n’est toujours pas clair si les versions d’entrée de gamme de la Golf feront leur chemin jusqu’en Amérique du Nord, une rumeur voulant que Volkswagen les abandonne. Selon l’information disponible, les version GTI et R seraient toutefois saines et sauves. Leur dévoilement est attendu pour une date ultérieure.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Samuel présente une Golf R d’occasion!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer