Touring Superleggera Aero 3 : le grand art du carrossier - Actualités

Nouveaux modèles

Touring Superleggera Aero 3 : le grand art du carrossier

Construite sur la base d’une Ferrari F12 Berlinetta, la Touring Superleggera Aero 3 rend hommage à l’aérodynamisme des années 1930.

22 septembre 2020

Touring Superleggera

Il est rare que Touring Superleggera crée un produit ordinaire. Nous avons, encore une fois, la preuve du talent des designers italiens avec leur dernière création, la Touring Superleggera Aero 3.

Dès le premier regard, on constate que le carrossier a encore la main pour la conception de véhicule hors du commun. Cette fois-ci, on tire les origines du bolide à partir d’une Ferrari F12 Berlinetta, rien de moins! Bien entendu, l’ensemble de la carrosserie est revue pour lui donner un caractère unique.

À l’avant, on aperçoit un mélange sous plusieurs thèmes. On y voit un peu de l'Alfa Romeo Disco Volante présentée en 2012, avec ses traits angulaires et son long capot, et la calandre passablement surchargée, affiche également une ressemblance avec Alfa Romeo. Fort heureusement, on conserve l’interminable longueur du capot de la F12 Berlinetta pour des proportions exceptionnelles.

 

De profil, le travail des artisans se poursuit avec des ailes proéminentes et un grand creux dans les portières. On sculpte ainsi la silhouette pour encore plus de dynamisme. Au panneau de custode, on remarque trois petites ouvertures qui, encore une fois, nous rappelle les Alfa Romeo 8C des années 1930.

Le clou du spectacle se trouve à l’arrière. Impossible de ne pas percevoir l’imposant aileron vertical qui divise la voiture en deux. Détail saisissant, la forme de la partie supérieure du coffre évoque immédiatement la plus performante des Alfa Romeo 8C, la 2900B 1938. Le thème est repris plus bas avec une partie davantage plane. Très audacieux, les stylistes de Touring Superleggera ont réussi à rendre hommage aux légendaires Alfa Romeo. De plus, le choix de la couleur rouge stratosphère habille merveilleusement bien la carrosserie.

Il n’y a pas que l’esthétique qui définit cette voiture, ses performances aussi. Pour la conception technique, le carrossier s’est tourné vers un ami de longue date : Ferrari. Dans le cas présent, Touring Superleggera a adopté la F12 Berlinetta. Elle offre son puissant V12 de 6,3 litres de 720 chevaux et un couple de 509 livres-pies. L’entreprise soutient que l’Aero 3 pourra boucler le 0-100 kilomètres/heure en seulement 3,1 secondes et que la limite de vitesse frisera les 340 à 339 kilomètres/heure.

On doit ces performances au fait que la Touring Superleggera Aero 3 est plus légère de quelque 150 kilos (330 livres) que la F12 Berlinetta. Pratiquement tous les panneaux de carrosserie sont en fibre de carbone. Pour l’instant, Touring Superleggera soutient avoir vendu 3 des 15 unités prévues pour la production. Concernant son prix, l’entreprise vous en informera au moment de votre commande puisqu’il y a trop de variations en fonction des options sélectionnées. En d’autres mots : elle est extrêmement chère.    

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Cité de l'Automobile, partie 3 : la galerie des chefs-d'œuvre

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer