Plus de 1 000 km d'autonomie pour la Tesla Roadster - Actualités

Nouveaux modèles

Plus de 1 000 km d'autonomie pour la Tesla Roadster

Elon Musk est certain d'attirer l'attention avec ce genre de Tweet. Quant au potentiel de cette sportive électrique, disons qu'il est assez élevé.

Vincent Aubé

30 avril 2019

Tesla

Il ne se passe presque plus une semaine sans que le constructeur californien ne trouve une bonne raison pour qu’on parle de ses véhicules propulsés à l’électricité. Au cours des derniers jours, le fondateur de Tesla a publié sur son compte Twitter qu’il prévoyait une autonomie supérieure à 1 000 km pour sa très attendue Roadster de deuxième génération.

À LIRE AUSSI : Elon Musk affirme que le nouveau Tesla Roadster volera comme la DeLorean de Retour vers le futur

Il faut se rappeler que lors du dévoilement statique de la Roadster il y a un peu plus d’un an, l’autonomie annoncée parlait d’une possibilité de 620 milles (ou environ 998 km). Bien entendu, le principal intéressé a beau jeu d’indiquer que l’autonomie surpassera les 1 000 km, puisque la voiture pourrait bien être capable de parcourir 1 001 km et serait conforme aux dires du célèbre personnage. Toutefois, quelque chose nous dit qu'il ne se contentera pas du strict minimum.

Bien entendu, cette supposée autonomie sera atteignable avec une conduite irréprochable, mais bon, le cap des 1 000 km a de quoi impressionner, même face à des véhicules carburant au diesel. 

N’oublions pas non plus que la deuxième Tesla Roadster ne sera pas destinée aux budgets réduits; le prix de départ, en dollars américains, devrait tourner aux alentours de 200 000 $. Avec le taux de change et une probable inflation de ce fameux prix de départ, on peut s’attendre à une somme de plus 250 000 $ une fois que la voiture aura franchi le 49e parallèle. De plus, le carnet des options risque d’être assez complet, question de faire gonfler le prix encore un peu plus.

Le prix exigé est sans contredit difficile à avaler, mais est plus facile à comprendre lorsqu'on pense aux performances annoncées de cette voiture zéro émission. Tesla s’est avancé sur un temps de 1,9 seconde pour atteindre les 60 milles à l’heure (96 km/h). La vitesse de pointe, elle, surpasserait les 402 km/h. Ce sont des chiffres qui rivalisent avec la catégorie des hypervoitures, tout cela à une fraction du prix de ces voitures d’exception.

Si le constructeur tient ses promesses sur tous les plans, ce roadster 2.0 pourrait bien représenter une belle affaire sur le marché de la performance automobile dans quelques années.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, Autonomie

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer