MINI Clubman et Countryman : nouvelles versions à 301 chevaux - Actualités

Nouveaux modèles

MINI Clubman et Countryman : nouvelles versions à 301 chevaux

Les versions John Cooper Works 2020 de ces deux MINI perdent toutefois un élément de sportivité important : la transmission manuelle.

Samuel Lessard

15 mai 2019

Mini

Les véhicules Mini ont toujours été reconnus pour favoriser une tenue de route agréable et une direction précise sans toutefois mettre l’accent sur la puissance brute. Cette façon de faire s’apprête à changer avec l’introduction, pour l’année modèle 2020, de nouvelles versions John Cooper Works (JCW) à 301 chevaux des Clubman et Countryman existantes.

À LIRE AUSSI : Mini s’amuse avec John Cooper Works et ses accessoires

Cette cavalerie est issue du même engin quatre cylindres de 2,0 litres boulonné actuellement à l’avant des plus puissantes Mini, mais qui a reçu quelques améliorations. On compte notamment un turbocompresseur de plus grande dimension, utilisant toujours la technologie TwinPower Turbo, et un taux de compression réduit qui bonifie la puissance par une impressionnante marge de 73 chevaux. Au total, 301 chevaux obtenus entre 5 000 et 6 250 tr/min, et un couple de 331 lb-pi (augmentation de 73 lb-pi) entre 1 750 et 4 500 tr/min, sont à la disposition du conducteur. Si vous avez l’impression d’avoir déjà vu ces chiffres, c’est normal; cette motorisation est partagée avec, entre autres, le BMW X2 M35i.

Là où le bât blesse, c’est du point de vue de l’offre de transmission. Adieu boîte manuelle à six rapports; la seule transmission offerte est une automatique à huit rapports. Il ne faut pas se surprendre de cet abandon compte tenu de la popularité relativement faible de la transmission manuelle. Le 0 à 100 est tout de même abattu en 4,9 secondes par la Clubman, et en 5,1 secondes par le Countryman – plus gros –, un progrès significatif en comparaison avec les modèles 2019.

De série, la Clubman et le Countryman en version John Cooper Works acheminent la puissance aux quatre roues par l’entremise du rouage All4 qui a été adapté pour recevoir ce surplus de vigueur. La présence d’un différentiel avant à verrouillage mécanique aide à préserver une excellente traction lors de conduite plus enjouée. Le reste des composantes techniques, nommément les freins, la direction et la suspension, est également retravaillé pour bien gérer ce surplus de puissance, mais également pour élargir le sourire au visage du conducteur.

Du point de vue esthétique, peu de changements se sont opérés avec la venue de ce nouveau moteur. Le style reste essentiellement le même, tout comme les différents ajouts procurés par les versions JCW.

Le prix de ces nouvelles versions et leur disponibilité seront confirmés ultérieurement.

AVEZ-VOUS NOTRE ÉMISSION RPM+ DE DIMANCHE DERNIER?

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer