Mercedes-Benz présente le GLB, son nouveau VUS - Actualités

Nouveaux modèles

Mercedes-Benz présente le GLB, son nouveau VUS

Ce nouveau VUS viendra s’insérer entre le GLA et le GLC et pourra accueillir jusqu’à sept passagers – presque une exclusivité dans le segment.

Samuel Lessard

12 juin 2019

Mercedes-Benz

Habituez-vous, les lancements de VUS ne cesseront pas de sitôt. C’est maintenant au tour de Mercedes-Benz d’en ajouter un à sa gamme déjà foisonnante. Le Mercedes-Benz GLB, positionné entre le GLA et le GLC, agira à titre de VUS compact à vocation aventurière, mais sera aussi destiné aux familles.

Le GLB viendra combler un espace jusqu’ici laissé vacant entre les deux plus petits VUS de la gamme actuelle du constructeur allemand. Bien que le GLA fasse acte de présence dans la catégorie des sous-compacts, il est parmi les plus petits. Avec l’arrivée récente de concurrents plus volumineux tels que le Jaguar E-PACE, le Volvo XC40 et le Cadillac XT4, il manquait un modèle pour jouer à armes égales.

À LIRE AUSSI : Le Mercedes-Benz GLB sera un mini Gelënwagen

Le GLB a toutefois une carte dans sa manche qui lui servira à se distinguer de ses comparses. En plus des versions à cinq places, les acheteurs pourront opter pour celle avec deux bancs situés dans le coffre qui porte la capacité totale du véhicule à sept passagers. Une caractéristique peu commune dans le segment! En fait, seul le Land Rover Discovery Sport peut se targuer d’accueillir autant de monde.

Le design très carré du GLB aide aussi – sans doute – à faire de la place pour sept personnes. La ligne du toit assez élevée se poursuit horizontalement jusqu’au hayon, positionné de façon très verticale. Parmi les autres éléments de style, remarquez aussi la hauteur de la fenestration et les phares à DEL très carrés. La partie arrière ne peut nier sa ressemblance avec le GLE 2020, dont les feux de position sont à peu près identiques.

Du côté technique, le GLB reprend plusieurs éléments connus. Ça commence par le moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres utilisé sous le capot de la Classe A. Fort d’une puissance de 221 chevaux à 5 500 tr/min et d’un couple de 258 lb-pi entre 1 800 et 4 000 tr/min, il est marié à une boîte automatique à double embrayage à huit rapports. Le rouage 4Matic est également de la partie, faisant varier la distribution de puissance pour chacun des quatre modes de conduite : Confort, Eco, Sport et hors route. Un groupe d’options augmentant les capacités hors des sentiers battus sera également offert, ce qui le différenciera encore plus du GLA.

Les places avant sont également bien équipées. Les occupants profiteront d’un écran de large dimension qui regroupe l’instrumentation et le système multimédia MBUX. Le trio de buses de ventilation circulaires complète le look.

Le véhicule devrait arriver en Amérique du Nord d’ici la fin de l’année 2019 en tant que modèle 2020. Plus de détails, notamment sur le prix exigé, seront annoncés plus près de son arrivée sur le marché canadien.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer