Le PDG de Polestar donne des détails sur le Polestar 3 - Actualités

Nouveaux modèles

Le PDG de Polestar donne des détails sur le Polestar 3

Même s’il partagera une plateforme et des batteries avec le Volvo XC90 de prochaine génération, le Polestar 3 promet d’être très différent de son cousin.

14 septembre 2021

Polestar

Polestar a pris son temps avant d’élargir sa gamme et de s’implanter en sol nord-américain. Avec l’introduction de la Polestar 2 Single Motor vendue à un prix plancher et l’arrivée imminente de son premier VUS, le Polestar 3, la division électrique de Volvo prend enfin son erre d’aller. Des caractéristiques supplémentaires de son prochain modèle font maintenant surface.

Lors de notre essai de la Polestar 2 Single Motor sur les routes du Nouveau-Mexique, il y a deux semaines, les gens de Polestar préféraient rester muets quant aux détails de leur prochain VUS. On nous racontait le même discours confirmé plus tôt cette année : il s’agirait d’un VUS de taille intermédiaire, électrique et assemblé aux côtés du prochain Volvo XC90 à l’usine de Charleston, en Caroline du Sud. Le PDG de l’entreprise vient cependant de renchérir sur le sujet.

Polestar 2

Cinq places

Thomas Ingenlath, le PDG de Polestar, s’est entretenu avec des médias dans le cadre de l’événement IAA Mobility, à Munich, en Allemagne. Le premier sujet touchait le format du Polestar 3, qui ne comptera, selon M. Ingenlath, que deux rangées de sièges, même s’il empruntera son architecture au Volvo XC90 à trois rangées de sièges.

Selon le PDG de Polestar, cette décision provient du fait qu’il ne voulait pas que le Polestar 3 ressemble à un XC90 ni à un produit Volvo. Il voulait un VUS unique, distingué et, surtout, axé sur le design et l’expérience propriétaire, des valeurs que Polestar met de l’avant depuis son arrivée sur le marché.

Volvo XC90 2021

Or, même s’il sacrifie un peu de polyvalence et d’espace pour les passagers, le Polestar 3, de l’avis de Thomas Ingenlath, aura un habitacle plus accueillant et considérablement plus luxueux.

« Je n’ai aucun problème à ce que notre VUS intermédiaire soit un véhicule à 5 places. Cette décision nous permettra de nous concentrer sur le design du véhicule, d’incorporer une ligne de toit plus racée et d’augmenter le degré de luxe pour la deuxième rangée. Je veux surtout que notre VUS se démarque d’un XC90. » - a-t-il expliqué durant son entrevue.

Polestar Precept

Moteurs doubles et simples

M. Ingenlath en a également profité pour divulguer quelques caractéristiques techniques du modèle qui sera offert avec un seul moteur ou avec deux moteurs électriques et l’intégrale. Il a toutefois pris le temps de souligner que les marchés nordiques pourraient ne recevoir que des déclinaisons à deux moteurs. Il ne serait donc aucunement surprenant que ce soit le cas chez nous.

Le PDG de Polestar a ensuite pris le temps de préciser que, même s’il partagera ses batteries et ses motorisations avec un Volvo XC90 électrique – lequel sera intégré à la gamme lors de la prochaine refonte – le Polestar 3 aura ses propres caractéristiques techniques, tant en matière de performance que d’autonomie. Il promet même que Polestar recevra toujours les motorisations les plus puissantes, et ce, sans exception.

Avec le Polestar 3, le jeune constructeur aimerait pouvoir atteindre une production annuelle qui dépasse les 100 000 exemplaires. Bien que ce chiffre soit encore très loin derrière Tesla, il permettrait néanmoins à Polestar de s’établir comme un joueur sérieux dans l’électrification et de gagner de la crédibilité aux yeux des consommateurs. Ce nouveau VUS électrique sera dévoilé au début de l’année prochaine, pour une commercialisation quelque part à l’été 2022. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La Polestar 2 Single Motor 2022 à l'essai

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer