Le Land Rover Defender P400e, autonomie électrique de 43 kilomètres - Actualités

Nouveaux modèles

Le Land Rover Defender P400e, autonomie électrique de 43 kilomètres

Le Defender montre son côté écolo avec l’intégration d’une nouvelle motorisation hybride rechargeable dont l’autonomie électrique fait 43 kilomètres. Malheureusement, on ne sait pas s’il viendra chez nous.

10 septembre 2020

Land Rover

Land Rover demeure fidèle à la tradition d’offrir un vaste choix de mécaniques dans le Defender. À peine arrivé sur notre marché, il est maintenant offert en Europe avec une motorisation hybride rechargeable.

Land Rover n’a pas l’habitude de se limiter dans les options mécaniques. Fidèle à la dernière mode, mais, surtout, plus sensible à une conscience écologique, son emblématique Defender est maintenant offert avec une nouvelle motorisation hybride rechargeable dans le modèle P400e.

Sous le très carré capot, on trouve une motorisation hybride rechargeable composée d’un 4-cylindres à essence de 2,0 litres et d’un moteur électrique de 105 kilowatts (141 chevaux) qui permet une puissance combinée impressionnante de 398 chevaux et un couple de 472 livres-pieds. On doit une bonne partie de cette puissance à l’apport de la batterie de 19,2 kilowattheures. On sait toutefois que son autonomie électrique, selon le mode d’évaluation WLTP, est de 43 kilomètres. Selon l’évaluation de l’EPA, elle se situerait plutôt entre 35 et 40 kilomètres. Land Rover affirme que l’accélération de 0 à 100 kilomètres/heure se boucle en 5,6 secondes seulement.

 

 

Fait très intéressant, bien que la configuration P400e ne soit livrable que sur le modèle 110 (à empattement long) à 4 portes, on conserve une bonne capacité de remorquage. Dans son cas, on parle de 3 000 kilos (6 613 livres), ce qui demeure impressionnant. Si on le compare cependant aux deux motorisations actuellement livrables au Canada, il s’agit d’un léger recul. En effet, dans le cas du 4-cylindres de 2,0 litres de 296 chevaux, on annonce 3 500 kilos (7 716 livres), alors que le V6 de 3,0 litres de 395 chevaux pousse la note à 3 720 kilos (8 201 livres).

Land Rover soutient ne pas faire de concession quant à son rendement général, notamment avec l’apport de jantes de 20 pouces de même que de suspensions pneumatiques à gestion électronique. Selon le constructeur anglais : « Les avancements du nouveau P400e hybride rechargeable assurent un équilibre parfait entre la performance, la consommation de carburant et les aptitudes hors route. »

Pour l’instant, le Land Rover Defender est actuellement offert en version P300 et P400. L’échelle de prix débute à 65 300 $ pour le 110 (à empattement long) et 76 600 $ pour la version à 3 portes (90) qui n’est actuellement livrable que sous le modèle First Edition complètement équipée. Au moment d’écrire ces lignes, le responsable des Communications de Jaguar/Land Rover Canada n’avait toujours pas confirmé si le Defender P400e serait commercialisé au pays.   

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Land Rover : Essai hors routes du Range Rover

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables, Autonomie, Bornes de recharge, Recharge rapide, Batteries, PHEV, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer