Le Ford Ranger Raptor ne viendra pas en Amérique du Nord - Actualités

Nouveaux modèles

Le Ford Ranger Raptor ne viendra pas en Amérique du Nord

Le directeur de la ligne Ford Performance l'a confirmé à une poignée de journalistes américains cette semaine : le Ford Ranger Raptor ne sera pas offert sur notre continent.

Vincent Aubé

19 octobre 2018

Ford

Le Ford Ranger Raptor ne sera finalement pas commercialisé en Amérique du Nord. C’est ce qu’a annoncé Hermann Salenbauch, directeur de la ligne Ford Performance, à une poignée de journalistes lors d’un événement entourant l’annonce d’une production plus importante de la Ford GT.

À LIRE AUSSI : Ford dévoile cinq incroyables Mustang en vue du SEMA Show

Les raisons ne sont pas tout à fait claires, mais il semble que l’homologation d’une telle variante pour le continent nord-américain serait trop coûteuse, une explication logique compte tenu du moteur turbodiesel présent dans le Ranger Raptor commercialisé ailleurs dans le monde. Le principal intéressé a aussi laissé entendre que le Ford Ranger Raptor avait été développé pour les marchés où le F-150 Raptor n’était pas disponible, le plus petit Ranger étant un produit plus international. Le but initial de Ford était d’offrir un produit Raptor partout sur le globe.

Et avec la popularité indéniable du Ford F-150 Raptor chez nous, le constructeur de Dearborn n’a pas réellement besoin d’un autre Raptor en Amérique du Nord, d’autant plus que le p’tit frère du F-150 hors route pourrait commander une somme importante à l’achat, un obstacle à une commercialisation garnie de succès. Autrement dit, le Ranger Raptor serait peut-être trop près du gros Raptor en termes de prix.

Pourtant, Chevrolet offre depuis deux ans son Colorado ZR2, une version taillée pour la conduite hors route qui sera bientôt disponible en livrée ZR2 Bison, un cran plus sérieux pour les chemins accidentés. Et il ne faudrait surtout pas oublier l’effort déployé par Toyota avec ses produits TRD Pro, notamment la camionnette Tacoma.

Peut-être qu’en fin de compte, Ford veut laisser toute la place à son très attendu Bronco qui devrait se pointer le bout du nez au Salon de Détroit au mois de janvier prochain. Et cet aveu du directeur de la ligne Ford Performance ne veut pas nécessairement dire que le Ranger Raptor ne sera jamais offert chez nous. Un constructeur a bien le droit de changer d’idée. Rappelez-vous le cas de la Focus RS qui était soi-disant trop dispendieuse pour notre marché; Ford a fini par plier aux demandes des consommateurs, même si on connaît déjà le sort réservé aux voitures du géant américain.





Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer